Haras de la Volue : " La crainte de voir disparaitre les petits éleveurs"
samedi 18 juillet 2020

Denis et Marion Louvard Haras de la Volue
Denis et Marion Louvard - Haras de la Volue © DR

A Nuille-sur-Vicoin, dans la Mayenne, Denis et Marion. Louvard sont installés depuis 2002 à la tête du Haras de la Volue, qui propose de la prestation de service. La majorités des activités (pension gestation, poulinages, préparation pour les ventes) sont tournées vers les Totteurs, mais Pur-sang et chevaux de sport sont également bienvenus. La structure accueille également l'élevage du couple, fort de sept juments reproductrices. A ce sujet, Denis prévient : "il faut soutenir l'élevage, au risque de voir disparaitre les petits éleveurs".

Si vous rencontrez des difficultés pour lire la video, cliquez ICI