Indianapolis des Lotus et Jacksparrow de Lure s'imposent dans la qualificative de Rosières-aux-Salines
vendredi 12 novembre 2021

Indianapolis des Lotus et Laëtitia Mailly
Indianapolis des Lotus et Laëtitia Mailly © P.G

Rosières-aux-Salines accueillait hier une qualificative étalon organisée par le Stud-Book Selle Français. Au total, ce ne sont pas moins de quarante-neuf mâles de deux et trois ans qui ont été présentés. Deux d'entre eux se sont particulièrement démarqués lors de cette quatrième qualificative : Indianapolis des Lotus et Jacksparrow de Lure.

Le 11 novembre dernier, à Rosières-aux-Salines, ils étaient onze participants chez les 3 ans, et trente-huit chez les 2 ans. Un écart important, qui a suscité quelques interrogations. À ce sujet, un membre de l’ANSF avance le fait qu’il y a eu beaucoup de ventes de jeunes chevaux. « On est en plus dans le creux de la vague du nombre de juments saillies », ajoute-t-il.

Huit juges nationaux du Stud-book Selle Français avaient répondu présent pour évaluer les futurs étalons, sur quatre ateliers : saut en liberté, saut monté (uniquement pour les 3 ans), modèle et allures. À noter que les meilleurs seront invités à Saint-Lô pour participer à la qualification définitive le 15 décembre.

Indianapolis des Lotus s’impose chez les 3 ans

Il y a trois ans, Stéphanie et Eric Alexandre, fondateurs de l'élevage des Lotus, passionnés de voitures de courses et de circuits automobiles, faisaient naître un poulain, issu du croisement entre Contendro et Baby Dool des Lotus (Lux Z) et qu’ils ont appelé Indianapolis des Lotus. C’est lui qui a brillamment gagné lors de l'étape de Rosières. Et de manière exceptionnelle au saut monté, puisqu’il a obtenu la note de 18,5/20 pour cet atelier. Une note qu'il a obtenue avec la cavalière préparatrice de jeunes chevaux, Laëtitia Mailly. Finalement, c’est avec la très bonne moyenne de générale de 16,40/20 que le bai s’impose dans cette qualificative.

Mais les autres prétendants à la qualificative étalons présents à Rosières-aux-Salines n’ont pas laissé s’échapper Indianapolis très loin. Juste derrière lui, à la deuxième place, Idéfix de Courtis (Casall x Goldfever), engagé par Stéphane Billot et monté par Berenger Oudin, termine avec un 16.38. Le troisième, Illico de la Fontaine (Douglas du Gué x L’Arc de Triomphe) obtient la note de 15.82.

Jacksparrow de Lure en tête des deux ans

Chez les 2 ans, les premières places étaient très disputées compte tenu du nombre de candidats. Mais pour être qualifié pour la finale de Saint-Lô, ce sont les notes qui comptent bien sûr, pas la place. À la première place, on trouve Jacksparrow de Lure (Very Good de la Bonn x Quento Sange), propriété de Eric Chamouleau, et monté par Bérenger Oudin. « J’ai un partenariat avec Eric depuis des années, il m’a toujours confié ses jeunes chevaux. Et les résultats sont là, il a un bon élevage. On a eu Graceandfire de Lure, championne des 3 ans femelle en 2019, Daome de Lure ou encore Gaïa de Lure », souligne le cavalier. À l’issue des trois ateliers, Jacksparrow de Lure décroche la très belle moyenne de 16,99/20. À la deuxième place, on retrouve Jabberwocky du Lys (Emerald Van’T Ruytershof x Trophée du Rozel), de nouveau présenté par Bérenger Oudin et appartenant à Geneviève Losa. L'alezan a obtenu la note de 16.31/20. Enfin, c’est un fils de Diamant de Semilly et petit-fils de Canturo qui s’empare de la troisième place : Jad’Or du Lavoir, lui aussi noté à 16.31. Il appartient à Michèle Porte.

Equinia et Fences au rendez-vous

À Rosières-aux-Salines, de plusieurs agences spécialisées dans la vente de chevaux étaient présentes, et notamment l’agence Equinia, mandatée par le Stud-Book Selle Français avec Bernard Demest et Jean-Yves Camenen. Leurs ventes se feront devant le public de Saint-Lô le 15 décembre prochain, à l’issue des finales, et du 17 au 19, par Internet. L’autre agence n’était autre que la renommée Fences, avec Arnaud Evain et Jean Fourcard. « Pour l’instant, c’est la meilleure qualificative d’étalons sur les quatre premières villes du circuit », souligne Arnaud Evain, qui précise également que la vente dite « de Noël » de l’agence Fences, aura lieu en ligne le 20 décembre prochain.