L'élevage, pierre angulaire du N.H.S
samedi 08 août 2020

Normandie Horse Show
Normandie Horse Show © Eric Founier

La belle Iroise du Chanu (appréciée à 16.90), l'alezane Helka du Salbey (16.44) et Highness Quarto (16.86) raflent la mise au local de Saint-Lô pour 2 et 3 ans organisé par Cheval Normandie.

Commençons par la 2 ans Iroise du Chanu fille de Balou du Rouet, Old et Venise du Chanu par l'Arc de Triomphe, Old. Elle met à l'honneur le travail du très discret Yves Langelier qui sort régulièrement de bons chevaux comme l'approuvé Emir du Chanu (6 ans) particulièrement dans l'actualité sous la monte de Sébastien Tence. Il faut remonter un peu loin mais la souche maternelle est "Elite" dans le stud-book Selle Français avec la trace historique de l'excellente Son Altesse, pilier fondateur  du SF qui a essaimé un peu partout dans l'hexagone (étalons, bons indicés dans le sport...). Pas d'improvisation donc. La production de Quartz du Chanu (L'Arc de Triomphe, Old x Papillon Rouge), toujours cette même souche, assure une bonne notoriété à cet élevage normand basé à Hocquigny (50).

Dans les moins de 1.61m notons,  le leadership de la 3 ans Hekla du Salbey (Candy de Nantuel et Uni du Salbey par Dollar dela Pierre). Près de Bayeux, Alain et Jerôme Bonafons travaillent une autre belle souche Selle Français, celle de Jules Mesnildrey à qui l'on doit des "Semilly" grands gagnants internationaux comme Lutin de Semilly (ISO 186/11) sous couleurs américaines ou encore l'étalon Le Plantero (Grand Veneur) pour ne citer qu'eux. Là aussi il y a de la profondeur. Helka du Salbey est notée 16.44 et a dominé tous les ateliers proposés.

Pour les 1.62m à 1.64m la SCEA Ecurie Quarto dans l'Orne proposait Highness Quarto, fille de l'international Cristallo I, West et Daytona Quarto par Air Jordan, Old, née à La Ferrière aux Etangs. C'est le premier produit de cette mère qui puise ses racines côté pur-sang. Fin des années 90, Laurent Elias a cultivé cette souche avec des indicés ISO 132/09 pour Kinoa II et ISO 129/06 pour Jamaiquaine II. 

Chez les "Grands" Hipster de l'If (Captain Semilly et Illonka de l'If par In Chala, aa) gagne sa section pour le compte de François Bourdier (engageur) et co-naisseur avec Pierre Groucy (50). Il décroche la moyenne de 16.45 en ayant dominé le saut en liberté (17,25) et les allures (16.50). C'est une souche maternelle assez modeste mais qui confirme l'intérêt des éleveurs pour présenter leur production en espérant quelques débouchés commerciaux.

Kentucky à Saint-Lô

Meilleur foal, Kentucky Delque (Bandro Boy de Béthune et Action Delque par Quite Easy, Holst) est le Champion suprême (mâles jeunes) avec la note de 18.50. Il fait la fierté de Renaud Delaroque à St Cyr (50).

Pour les femelles jeunes, c'est Kiss Me de Brion (Funky Music Semilly et Vanille de Brion par Opium de Talma) qui s'impose (17.30). C'est la production de Charles Gauquelin, bien connue pour s'illustrer régulièrement dans ces présentations de Cheval Normandie. C'est la descendance de Rosée de Brion (Orlando, Bwp) déjà à l'origine de Boréal de Brion (Nervoso), Champion des 5 ans (2016) avec Alexis Deroubaix.

Les foals ont été expertisés par les juges Jean-Claude Daguet, Jean-Louis Burnouf, Michel Clouard, Pascale Bonnemason, Laurent Vignaud et Sophie Debrix.

Les cinq lauréats de chaque catégorie ont été récompensés par André Denot, président du pôle hippique de Saint-Lô, Mickaël Grandin vice-président de Saint-Lô Agglo en charge du développement économique, Jean-Claude Heurtaux président du NHS, Jean-Baptiste Thiébot président de Cheval Normandie ainsi que les vice-présidents Michel Mesnil et Luc Van Colen. 

Chevaux Arabe d'Endurance (ACA)

Les chevaux arabes étaient également pour  la première fois de la partie. En cette année  particulièrement chamboulée par la  crise sanitaire, l'idée était de mutualiste les forces afin  d'offrir des épreuves au plus grand nombre. Il faudra cependant encore beaucoup d'efforts de la part des organisateurs de ce concours régional pour promouvoir leur événement mais c'est un bon début. Pas si simple de trouver son public dans un Normandie Horse Show majoritairement (et justement) consacré à la promotion du Selle Français....