La Roche sur Yon : 2e étape des qualificatives étalons SF
lundi 30 mai 2011

La Roche sur Yon 2011- victor tango d'emoi
Victor Tango d'Emoi, vainqueur des 2 ans mâles © Les Garennes

Le parc du Haras de la Vendée à la Roche s/ Yon accueillait jeudi 26 mai la 2e étape des qualificatives de l’ANSF. 56 poulains (22 de 2 ans et 34 de 3 ans) venus de plusieurs régions (Pays de Loire, Poitou-Charentes, Limousin…) sont venus se confronter afin obtenir leur sésame pour les Finales de Saint-Lô.

Avec une moyenne de 7,17, c’est Victor Tango d’Emoi qui l’emporte chez les mâles de 2 ans. Ce bai, né chez Denis Michel à St Germain de Lusignan (17) d’Idéal de la Loge et de Nehanah’ys du Moulin par Cap de B’Neville, est le propre frère de Sam Andilon d’Emoi (vainqueur des qualificatives ANSF de Saintes à 2 ans en 2008) et d’Une Idéal d’Emoi (3e du Championnat de France des femelles de 2 ans l’an dernier à Saint-Lô). D’un modèle très plaisant servi par de beaux tissus, il a bien sauté et sa locomotion, atelier où il obtient la meilleure note ex aequo avec le 3e du classement, fut particulièrement remarquée. Il sera le seul poulain à passer la barre des 7/10.
Son dauphin, Volverine des Buis (Calypso d’Herbiers et Glycine des Bois II par Muguet du Manoir) est né chez Pascal de la Fouchardière à Rom (79). Ce poulain a fait une très bonne prestation sur les barres. Il finit avec une note globale de 6,95/10.
Vertueux de la Folie prend la 3e place avec un 6,91. Ce fils de Major d’Olbiche et Etamine par Double Espoir, est né chez Mr et Mme Heraud à Champagne les Marais (85). Ce poulain obtient 8/10 au saut en liberté et 7,5/10 aux allures, deux ateliers où il est gratifié des meilleures notes. Son modèle reste plus discutable.
C’est Vilano des Loges, fils bai brun de L’Arc de Triomphe et de Rebasia par Quidam de Revel, né chez Jean-Pierre Bendinelli à Torsac (16) qui obtiendra la meilleure note au modèle. Ce poulain avait fini 5e du Championnat de France des Foals 2009.
Côté pédigrée, L’Arc de Triomphe place ses 3 poulains dans les huit premiers. Double Espoir ressort deux fois en père de mères.

Le lot des 3 ans était de qualité globale inférieure à ce qui avait été jugé par le passé. Ils ne seront que 4 poulains à décrocher une moyenne supérieure à 7/10.
Montrant force et souplesse, c’est Up du Figuier qui s’impose dans cette section. Avec les meilleures notes à deux ateliers (8,75 au saut monté et 8,38 aux allures), il est plus fait en cheval de sport qu’en père et son modèle reste quelque peu juste. Fils de Miracle et Pomone du Figuier AA par Ryon d’Anzex, il est issu d’une souche complètement anglo-arabe qui donna des internationaux comme Giralda (ISO 159) et Laurentides (ISO 156). Il finit avec 7,56/10. Il est né chez Thierry Fruchet à Ste Pexine (85).
Ut du Feugre (Kannan, kwpn et Harmonie du Feugre par Nidor Platière) domine le test du saut en liberté (8,5/10). Il est né chez Isabelle Renoul à Mauves sur Loire (44), et termine avec une note finale de 7,32.
Enfin, Utawa des Selenides, le protégé de Mathieu Benoist à Venansault (85), complète le podium. Ce fils de Diamant de Semilly et Ottawane de Semilly par Eyken des Fontenis s’est révélé très régulier à tous les ateliers car il passe la barre des 7/10 au saut monté, aux allures et au modèle. Sa note finale sera de 7,05.
La meilleure note au modèle sera à inscrire au palmarés d’Ulysse de l’Ardente, fils d’Idéal de la Loge et Quickly de l’Ardente par Avec Espoir, né chez Jean Cagé à St Bonnet sur Gironde (17).
Côté paternel, pas d’origine qui ressorte vraiment. On note toutefois que sur les trente-deux 3 ans, onze étaient de pères étrangers, tandis que onze des vingt-deux 2 ans étaient dans le même cas. L’emprise du sang étranger n’est donc pas à la baisse.
On retiendra par ailleurs, dans cette région de l’ouest, la présence d’Anglo-arabes en pères de mères, à savoir Ryon d’Anzex, Faritchou et Iago C. D’ailleurs deux de ces mères appartiennent au stud book Anglo-Arabe.