La disparition de Silvio I
jeudi 19 mars 2015

Silvio I
Silvio I © Archives Eperon / W. Ernst

Le père du crack Shutterfly est disparu le 17 mars au Haras des Princes, dans le Pas-de-Calais.

Agé de 27 ans, Silvio I (old, par Sandro et Gelbkatze par Gepard) était l'un des nombreux héritiers du très grand Sandro (holst par Sacramento Song, ps). Il est décédé mardi 17 mars au Haras des Princes de Marius Huchin, qui en avait fait l'acquisition auprès de son naisseur Paul Schockemöhle en octobre 2013 avec Laurence et Vincent Roger (Elevage d'Eté).
Son père Sandro, par son chic et sa locomotion alliés à sa qualité à l'obstacle (il fut l'un des premiers étalons performers), a la particularité d'avoir laissé de nombreux gagnants et étalons aussi bien en dressage (son fils Sao Paulo, son petit-fils Sandro Hit...) qu'en saut d'obstacles (Silvio I, Sandro Boy...). Sandro fit la monte notamment chez Paul Schockemöhkle en Allemagne puis termina sa carrière et sa vie au haras de Zangersheide en Belgique.
Silvio I était un digne héritier de Sandro : bonne aptitude à l'obstacle doublée d'une superbe locomotion. Il est le père de nombreux gagnants internationaux dont, surtout, le célèbre Shutterfly, spectaculaire et multi-médaillé sous la selle de Meredith Michaels Beerbaum dans les années 2000. Sivio I est aussi le grand-père maternel d'Embassy (han, par Escudo), vainqueur en janvier du GP 5* de Leipzig avec Hans Dieter Dreher, et de Napoli du Ry (old, par Bouloubet du Rouet), JO de Londres sous la selle de Simon Delestre.
Le Haras des Princes dispose d'un stock de semence congelé qui permettra peut-être à de futurs poulains de rejoindre la trentaine de produits de Silvio I déjà nés en France, dont les plus âgés prennent sept ans.