Mort de Vigo Cécé et disparition d’une belle génétique
dimanche 31 mai 2015

JSF Vigo Cécé
Vigo Cécé © Les Garennes

L’ex Champion des 3 ans et Vice Champion des mâles de 2 ans, fils de Quaprice Boimargot, Holst. et Lady Pouilly par Diamant de Semilly a dû être euthanasié vendredi soir.

Vigo Cécé avait fait une hernie inguinale en cette deuxième quinzaine de mai et avait été aussitôt transporté en clinique pour y être opéré. Charles Hubert Blin, ex copropriétaire de l’étalon à succès (7ème étalon par le nombre de saillies en 2013), confirme aujourd’hui que « des coliques se sont déclarées et que les copropriétaires Denis Hubert et Michel Guiot ont pris la décision difficile de l’euthanasier ». Agé de six ans Vigo Cécé évoluait cette année sur les SHF normands sous la selle de Camille Piot qui formait patiemment le bel étalon issu d’une génétique Selle Français très prisée. Vigo vit le jour chez Christophe Choain de Pouilly sur Serre (02). Sa deuxième mère, Darline V a produit Monark (ISO 164), sa troisième mère, Onorine, a notamment fait le performer Col Canto (ISO 145) et sa quatrième mère n’est autre que Ballerine III à l’origine de Grand Cœur A (ISO 175) et surtout Javotte D, grand-mère d’Itot du Château (ISO 193).  Peu vu à 4 ans, année où il s’était beaucoup consacré à la monte, économisé à 5 ans pour neuf sans faute en cycle classique, « Vigo devait être moins prélevé cette année pour préparer sa carrière sportive » assure Charles Hubert Blin. On peut actuellement suivre sa sœur en Normandie, Bolingee Cece (Ogano Sitte sBs) sous la selle de Thomas Rousseau