Selle Français : Le testage déterminera les approuvés
lundi 09 décembre 2019

Testage Selle Français
Chaque année, le lestage permet au Stud-book Selle Français de déterminer les étalons approuvés. © Eric Fournier

Cinquante neuf mâles de 3 ans (génération des "G", nés en 2016) vont se présenter au testage au Pôle Hippique de Saint-Lô du 9 au 19 Décembre. Au terme de dix qualificatives en région c'est pour eux l'ultime étape pour décrocher l'approbation à reproduire dans la race Selle Français. Les juges du stud-book tricolore se préparent. Le verdict tombera le 19 après la réunion de la Commission d'Approbation.

Année un peu singulière pour cette sélection de mâles de 3 ans. Le calendrier 2019 ne prévoyait pas de Championnat, comme c'était précédemment le cas dans le cadre du "Meeting d'Automne" en Octobre, mais plutôt une approbation délivrée directement à l'issue du testage.  En revanche, les 2 ans observés lors des qualificatives cet automne, retrouveront le schéma (classique) du Championnat des 3 ans lors du Salon des Etalons de Saint-Lô prévu du 21 au 23 Février. Les meilleurs seront invités au testage en Décembre 2020.  

Testage 2019

Il profitera des installations fonctionnelles du Pôle Hippique de Saint-Lô dont la qualificative fournissait le plus fort contingent d'engagés. Bien cadré et progressif, le testage permettra aux experts de se faire une opinion globale de chaque candidat grâce à l'alternance de petits exercices privilégiant tantôt la locomotion, le saut monté, le style, l'étude approfondie du modèle, l'état sanitaire n'étant pas oublié. La restitution publique est prévue le 19.

D'où viennent-ils?

La logique est respectée car vingt sept mâles proviennent de Normandie considérée à juste titre comme le berceau de la race Selle Français. On ne refait pas l'histoire. Assez loin derrière, les étapes qualificatives de Chazey et Strazeele fournissent chacune six candidats quand Lamballe en fournit cinq. Saumur et Lamotte Beuvron en fournissent quatre. Les qualificatives de Barbaste et Rosières envoient trois candidats et Aurillac un, Gasby Jump (Tobago Chevrier x Windows Vh Costersveld, Bwp) bien noté avec 16.31/20, dixième au provisoire. 

Leur carnet de note

Lors des qualificatives 2019 le stud-book Selle Français a tenu à jour un classement permanent (pour les G et les H) qui permet à Good Pleasure Semilly (For Pleasure, Han x Diamant de Semilly) de figurer en tête du provisoire avec la meilleure moyenne, 16.82/20. Un cheval à suivre qui a montré une belle envergure en dominant son peloton. Notés 16.70 les suivants sont aussi issus de Saint-Lô à l'instar de Galion de Perhet (Windows VH Costersveld, Bwp x First de Launay) qui s'est montré très convaincant sur les barres et le beau Goubet d'Arvor (Baloubet du Rouet x Quidam de Revel) présenté par le hollandais Joop Aaldering. Des rumeurs ont circulé sur le changement de main de cet élégant alezan qui pourrait passer sous les couleurs du G.F.E. A confirmer. Après Grimsky Semilly, 4ème à 16.55, c'est le cinquième Gershwin de Lure (Nouma d'Auzay x EuroCommerce Berlin, Holst) - 16.52- présenté à Rosières aux Salines par Elodie Duval, qui fournit un peu de diversité géographique. Les moyennes autour de 15 sont nombreuses et le dernier retenu est gratifié d'un 13.67. Tout reste ouvert.

Les papiers

Il semble qu'il n'y ait plus vraiment de domination d'un père plus qu'un autre comme ce fut le cas avec l'engouement passé autour des productions d'un Flipper d'Elle ou d'un Dollar dela Pierre. L'offre d'étalons s'est considérablement étoffée, la diversité augmente, les éleveurs s'informent, le sang étranger séduit. Cependant l'empreinte de Diamant de Semilly reste forte tant comme père (7 candidats), que comme père de mère (5 poulains), mais aussi par l'intermédiaire de ses fils Urano de Cartigny, Rock'N Roll Semilly ou Catchar Mail représenté par un de ses premiers fils issu des 83 naissances 2016. Le breton Capoutchi de Kergane (Hornet Rose), également passé par le testage du stud-book Selle Français, affiche aussi son premier représentant (8 naissances en 2016) tout comme Vol de Nuit Batilly (L'Arc de Triomphe, Old) à l'origine d'un qualifié pour quatre naissances 2016. Le sang anglo-arabe est présent via Gulliver Champeix, aa (Upsilon, aa) et Gadget Biboulet, aa issu du confidentiel Business, aa à l'origine de douze naissances 2016.  

Pronostics ?

Il est délicat de s'engager même si trois Windows vh Costersveld, Bwp, qualifiés en Normandie, figurent dans les huit premiers du classement permanent.  Il ne faudra pas négliger le puissant Guevara du Theil (Ogrion des Champs x Mr Blue, Kwpn), sixième du provisoire, qui à montré d'excellentes choses sur les barres en liberté et sous la selle, tout comme Goldeneye GEM (Cicero Z x For Pleasure, Ham), septième au classement permanent, qui a délivré une prestation très régulière. A suivre la puissance de Ginko du Rouet (Vagabond de la Pomme x Ogano Sitte, sBs), l'élégance de Ghayyath (Contendro, Holst) et peut-être la surprise en provenance de Grille Doral car son père Galopin du Biolay (Butin d'Elle x Pontoux, ps) n'aurait pas encore de fils approuvé. 

Si cette année le testage investit le Pôle Hippique de Saint-Lô au détriment des Ecuries de l'Olivier où il avait pris ses marques, c'est peut-être que le public qui suit l'événement augmente. A noter aussi au calendrier la soirée du 18 décembre (18h) au cours de laquelle le stud-book animera une réunion sur le thème "Sélectionner pour performer, nos outils pour demain"