Sophie Maurocordato : «J’ai dû imposer ma passion »
dimanche 28 juin 2020

Sophie Maurocordato
Sophie Maurocordato © Christine Marquenet

Sophie Maurocordato a créé en 2006 les écuries des Lays à St Gervais (85). Une écurie dont l’essentiel de l’activité tourne autour des poneys : valorisation de jeunes poneys en compétition dans les trois disciplines olympiques, étalonnage, élevage, enseignement et commerce.

Interrogée sur l’orthographe de son nom, Sophie précise : « Officiellement c’est Maurocordato. Mais, comme le « u »  se prononce comme un « v », je m’enregistre souvent en tant que Mavrocordato. Je préfère… » Elle poursuit : « J’ai débuté l’équitation à l’âge de six ans et demi au centre équestre du Bois Brulé, à Basse Goulaine (44), mais, mes parents, cadre de la fonction publique et pharmacienne m’ont très rapidement prévenu : « Tu ne feras pas de compétition et il n’est pas envisageable de faire ton métier dans ce domaine »». C’était sans compter sur la force de caractère de Sophie qui, après quelques tentatives d’études post bac dans le secteur du commerce, a passé son monitorat, monté des jeunes poneys en compétition avant de louer le Domaine de la Pajoterie (St Gervais). « Heureusement, mes parents se sont détendus au fil des années… », avoue Sophie Mauracordato.

Des activités variées 

« L’activité s’est considérablement développée depuis que je suis installée aux écuries des Layes. J’enseigne uniquement à des cavaliers qui pratiquent la compétition à l’image de Lisa Babu qui a été championne de France et vice-championne en poney E Elite. Je continue à valoriser moi-même des poneys en compétition, même si je suis actuellement à pied suite à une fracture de la clavicule. Mon élevage se développe en nombre et en qualité. J’ai passé mon diplôme d’inséminateur et j’accueille maintenant une centaine de juments destinées à la reproduction. J’ai 11 étalons poneys et un cheval qui sont disponibles pour les saillies ou inséminations»

Cremell’Aux Lays, le poney de cœur

Interrogée sur le plus beau souvenir de son début de carrière, Sophie explique : « C’est indiscutablement mon aventure avec Cremell’Aux Lays qui est né à la maison. C’est un poney extrêmement attachant et qualiteux. J’ai d’ailleurs été avec lui championne de France de CSO lorsqu’il avait 5 et 6 ans. Il fait maintenant une quarantaine de juments par an. Cremell’Aux Lays est un fils de Nildungrey de Liberty » qui a également été champion de France à 4 ans et avec lequel mon élève, Inola Six, a été championne de France B Elite. » 

Un palmarès exceptionnel

Depuis sa première participation en compétition, en 1997, Sophie Maurocordato a réussi l’exploit de glaner 18 titres de championne de France dans les trois disciplines olympiques

En concours complet, Sophie figure à quatorze reprises sur les podiums des championnats de France et neuf fois sur la plus haute marche

En concours complet : Neuf podiums dont trois titres

En dressage : Huit podiums dont six titres

En Horse Ball, Sophie figure aussi à trois reprises sur les podiums nationaux avec les équipes « Uranie » et « des Lays ». Par ailleurs, dans les épreuves modèles et allures, trois poneys ont été champion de France et un autre 3e. Enfin, en tant qu’entraineur, plusieurs de ses élèves ont été médaillés : Inola Six, Robin Marchand, Charline Six, Morgane Mercier et Lisa Babu.