Topas FBW rejoint Victoria Max-Theurer
mercredi 21 juillet 2021

Birkhof’s Topas sous la selle de Nicole Casper
Birkhof’s Topas sous la selle de Nicole Casper © Coll. Gestüt Birkhof

Sacré de nombreuses fois champion dans diverses catégories, Topas FBW est à la fois un très bon compétiteur sur les rectangles de dressage et un bon reproducteur. Depuis peu, l’étalon a intégré le piquet de chevaux de la cavalière autrichienne de Grand Prix Victoria Max-Theurer. Portrait de ce bai au remarquable pedigree.

Né chez Simone et Martin Meder dans le Bade-Wurtemberg sous le nom Total Genial en 2011, Topas (Totilas) se fait remarquer lors d’une présentation de foals à Albführen. Thomas Casper, propriétaire du haras Birkhof, fait son acquisition et présente le fils de Totilas en janvier 2014 lors des Journées des étalons d’Allemagne du Sud, à Munich-Riem, où il est approuvé pour la race DSP. Sous la selle de Nicole Haug, cavalière du haras Birkhof, Topas devient vice-champion du Bade-Wurtemberg des étalons 4 ans en 2015. L’année suivante, il remporte plusieurs épreuves et se qualifie pour les championnats fédéraux. Après avoir reçu le titre de « DSP Prämienhengst » (étalon haut de gamme) en janvier 2017, Topas FBW s’impose six mois plus tard lors des championnats régionaux du Bade-Wurtemberg, où il remporte la qualification et la finale des 6 ans sous la selle de Nicole Casper. La même année, le couple est finaliste lors des championnats fédéraux à Warendorf.

Dès 2018, et à l’âge de seulement 7 ans, Topas FBW sort avec succès dans des épreuves de dressage Grand Prix S*. L’étalon bai s’impose à nouveau lors des championnats régionaux du Bade-Wurtemberg, cette fois dans les épreuves Grand Prix S* et Saint Georges. En plus de cela, il est sacré champion d’Allemagne du Sud à Nördlingen. Sa progression continue en 2019, année durant laquelle il est gagnant ou très bien classé en épreuves de dressage Inter I, toujours sous la selle de Nicole Casper. En 2020 et en 2021, Topas FBW fait ses preuves en Inter II. Le 11 juin dernier, lors du CDI4* d’Achleiten en Autriche, il prend le départ dans son premier Grand Prix et se classe quatrième. Le lendemain, l’étalon termine deuxième du Grand Prix Spécial avec la très belle moyenne de 73,80%, juste derrière le couple Emilio 107/Isabell Werth. Elisabeth Max-Theurer, convaincue de la qualité exceptionnelle de Birkhof’s Topas FBW, décide ensuite de faire son acquisition pour sa fille Victoria, avec qui il concourra désormais.

Un reproducteur idéal pour le dressage

Topas, fils du regretté Totilas, est un étalon bien construit, présentant une belle liberté d’épaule et un talent pour le piaffer et le passage. Son grand atout est la facilité sous la selle, son excellent mental et son envie d’apprendre. Des qualités qu’il a su transmettre à sa descendance. De nombreux produits issus de Topas sont ainsi primés ou même sacrés champions lors des présentations de foals. C’est notamment le cas de Thapelo. D’une mère par Lord Leopold, né en 2016 également chez Martin et Simone Meder et propriété de Thomas Casper, il a été approuvé par le stud-book DSP en janvier 2019. La même année, il a été sacré vice-champion des étalons 3 ans du Bade-Wurtemberg et d’Allemagne du Sud. L’année dernière, l’étalon prometteur sort vainqueur du championnat d’Allemagne du Sud des étalons 4 ans sous la selle de Nicola Haug.

La jument Take Me, née en 2016, d’une mère par Don Diamond, gagne quant à elle en mars 2019 un concours modèle et allures à Marbach. Elle est ensuite sacrée championne du Bade-Wurtemberg des juments et hongres 3 ans. Autre très bonne fille de Topas : Weena, née en 2016, d’une mère par D’Amour, qui gagne le championnat des juments et hongres 3 ans de Saxe-Thuringe à Moritzburg en juillet 2019. Quelques jours plus tard, elle se classe troisième au championnat des juments et hongres 3 ans en Allemagne du Sud. Enfin, Timothy, hongre né en 2017 d’une mère par Santini, devient vice-champion d’Allemagne du Sud ex-aequo des juments et hongres 3 ans en 2020.

Topas FBW est considéré comme un étalon améliorateur pour la discipline du dressage. Il est aussi approuvé Selle Français et labellisé France Dressage. « Topas produit des chevaux qui ont bon caractère et qui présentent une belle locomotion », souligne André Daloz de l’élevage de Condé, qui a déjà fait naître quatre descendants de Topas entre 2018 et 2020.

Une lignée maternelle performante

Topas FBW (Totilas x Sandro Hit) descend par sa première mère St.Pr.St. Fatima de la lignée maternelle Kebandina, plus connue sous l’appellation « lignée maternelle de Finnländerin ». Kebandina, née en 1912, a été la mère de la jument Finnländerin, qui est la cinquième mère du célèbre étalon Don Schufro. Cette lignée maternelle a aussi produit les étalons Don Primero, Cappucino, Sunny Boy ou encore Blue Hors Veneziano. La troisième mère de Topas FBW, Fantastica, est une propre sœur de Don Schufro.

La première mère de Topas et jument primée d’État Fatima (old, née en 2001) a aussi produit l’étalon Lord Leopold (Lord Sinclair I x Sandro Hit), que Thomas Casper a également vendu à Elisabeth Max-Theurer en janvier 2016. Lui aussi a été un bon reproducteur : sa fille Libell (née en 2014, mère par Lambada) a été sacrée championne des juments du Bade-Wurtemberg en octobre 2018 et championne des juments DSP en janvier 2019. Cherubin (né en 2015, de Charmeur) est le troisième fils de Fatima et a été approuvé. Enfin, Sezua (née en 2013, par Sezuan) est une sœur utérine de Topas FBW. En 2016, la jument a été championne des 3 ans du Bade-Wurtemberg. En mai 2018, elle réussit son testage comme meilleur jument.