17 mars, date clé pour la SHF et la filière
mardi 01 mars 2011

shf-illustr HD
Ph. Scoopdyga

Le processus électoral qui désignera le conseil d’administration et le président d’une SHF transformée en société-mère de la filière sport est en route. Un véritable enjeu stratégique.

C’est le 17 mars, lors de l’assemblée générale de la Société Hippique Française (SHF), que se terminera le processus électoral de désignation du premier conseil d’administration de la vénérable association transformée en société-mère du cheval et du poney de sport. Les missions et le rôle de la SHF seront alors déterminants, notamment dans les choix concernant la distribution des aides à l’élevage et dans son rôle de représentation de la filière auprès des pouvoirs publics. Quatre collèges seront désignés :
-  Celui des associations nationales de races ;
-  Celui des associations régionales d’éleveurs (+ 1 représentant des marchands) ;
-  les membres cooptés ;
-  les socio-professionnels (cavaliers, naisseurs, propriétaires).
Les deux premiers (associations de race et associations régionales d’éleveurs) ont déjà désigné ou élu leurs représentants (18 sur les 36 du conseil d’administration) le 15 février (voir résultats plus bas). Les cooptés, eux, devaient déposer leurs candidatures au plus tard le 28 février et éliront leurs représentants (9) le jour de l’AG. Les socio-professionnels, enfin, devaient déposer les listes au plus tard le 15 février. Les éleveurs, cavaliers et propriétaires membres de la SHF ont reçu le matériel de vote  par courrier et doivent retourner leur bulletin par correspondance. Le vote sera dépouillé le 16 mars. Or, une seule liste de  trois cavaliers a été déposée (voir plus bas), idem pour les naisseurs et pour les cavaliers. Le suspense est donc nul : les neufs élus de ce collège sont connus d’avance, de même, donc, que sont connus les noms du collège associations de races et de celui des associations régionales d’éleveurs. La seule inconnue reste donc côté collège des cooptés.

Duel ou pas ?
L’actuel président Marc Damians est candidat pour un nouveau mandat, afin, dit-il, de parachever cette importante réforme qu’il a piloté depuis plusieurs années. Yves Chauvin, président de l’ANSF (Association nationale des éleveurs de Selle Français) - et également désigné comme président de la commission génétique du GIP France Haras -, n’a pas, jusqu’à présent, officiellement annoncé sa volonté de postuler à la présidence, ni annoncé par conséquent ses ambitions et un programme. Mais il aurait cependant des chances sérieuses de l’emporter au regard des résultats des trois premiers collèges, un nombre significatif de personnes élues étant des proches de l’ANSF. Or, après avoir co-dirigé la SHF (Yves Chauvin fut le vice-président de Marc Damians avant de démissionner lorsqu’il fut élu président de l’ANSF), les deux hommes se sont éloignés et une rivalité, quoi qu’ils en disent, s’est installée entre eux. Toutefois, ils s’efforcent tous deux, à ce jour, de trouver un accord permettant de montrer le visage d’une filière unie…

Elus du collège des présidents de régions :
Béatrice Gauffreteau, Yves Gay, Michel Guiot, Bernard Lesage, Michel Levrat, Philippe Poiraud, Jean-Pierre Texier, Jean-Baptiste Thiébaut + Philippe Rossi (CSCCF, désigné)

Membres désignés du collège associations de race :
ANSF : Yves Chauvin, Bernard Le Courtois, Philippe Lemaistre, Jean-François Noël
ACA : Guy de Fontaines, Robert Luchez
ANAA : Jean-Claude Gaurieau
Poneys : Marie-Dominique Saumont-Lacoeuille

Candidats socio-professionnels :
Propriétaires : Christian Baillet, Roland Le Fustec, Danièle Mars
Cavaliers : Antoine Courpied, Alain Fortin, Olivier Jouanneteau
Naisseurs : Guillaume Ansquer, Denis Brohier, Richard Levallois

Commentaires


JACQUES G | 07/03/2011 15:44
mon avis sur les élections de la SHF, qui bien sûr n'engage que moi, et en aucun cas Cavadéos...
http://www.harasdesjac.com/actualite/pourquoi-infos-jac-dechaine-peut-pas-soutenir-candidature-marc-damians-presidence-shf

Ader P | 04/03/2011 09:25
Pierre A
Pour avoir la réponse sur l'Aquitaine aller sur www.harasdesjac.com , Info Jac, actualités politiques

MATHIEU B | 01/03/2011 19:18
Un petit problème me laisse dubitatif, lors de l’élection du collège des présidents de régions, l'Aquitaine n'était pas représenté et à priori l'Auvergne également. Comment peut on voter pour la maison mère du cheval lieu parfait de rassemblement de tous les acteurs de la filières en oubliant deux régions. L'Aquitaine a deux associations qui se disputent la représentation la FE3ASF et la FEDECSA, le comité d'administration de la SHF s'était engagé à départager ces deux associations, mais le CA n'ayant pas tranché, l'Aquitaine n'a pas eu le droit de vote à cette élection.