Au revoir et merci, Guy Bideault
jeudi 27 février 2020

Guy Bideault
Guy Bideault © DR

Connu notamment pour sa fonction de directeur du Haras de Saint Lô pendant près de dix ans à la fin des années 90 et personnage marquant de l'élevage normand, Guy Bideault s'est éteint à l'âge de 82 ans.

Si Guy Bideault, fils d'agriculteur, a fait toute sa carrière au sein des Haras nationaux, ce passionné d'équitation qui a monté en course et pratiqué le concours complet était également ingénieur diplômé de l'Institut agronome de Paris. Après avoir suivi le cours de perfectionnement équestre à Saumur en 1963 et 1964, il fut affecté à l’Ecole des Haras du Pin de 1964 à 1969. Il officia ensuite en tant que régisseur du domaine de Pompadour de mars 1969 ) septembre 1976. Guy Bideault fut ensuite nommé directeur d'Uzès, où il resta onze ans avant de prendre la direction de Saint-Lô en 1987 : un poste dont il "avait toujours rêvé". Il l'occupa treize ans, mais son caractère indépendant et son ouverture d'esprit qui le poussait à se séparer des traditions lui ont valu quelques inimitiés avec sa hiérarchie. En 2000, la direction de Sainnt-Lô lui est retirée et une nouvelle "mission" lui est confiée, celle d’inventorier et exploiter les archives des Haras nationaux. Les recherches effectuées dans ce cadre, puis prolongées après son départ à la retraite en novembre 2004, avaient en grande partie nourri un article passionnant écrit par Guy Bideault et publié dans L'EPERON N°263 (décembre 2006-janvier 2007) intitulé : "1905-1965 : des carrossiers et troupiers aux chevaux de sport". Outre la rédaction de cette étude, Guy Bideault a contribué à plusieurs reprises aux articles de L'Eperon, acceptant de répondre aux questions, livrer son opinion et partager ses souvenirs. 

Ses obsèques se tiendront vendredi 28 février 2020 à 14h30 en l'église de Sonchamp. A sa famille, proches et amis, L'Eperon adresse toutes ses condoléances.