Election à la présidence de la SHF : accord entre Marc Damians et Yves Chauvin
jeudi 10 mars 2011

Marc Damians devrait conserver la présidence de la Société Hippique Française à l’issue des élections du 17 mars prochain, avant de passer la main l’an prochain à Yves Chauvin, actuel président de l’ANSF.

C’est le jeudi 17 mars prochain que doit avoir lieu la dernière phase du processus électoral qui désignera le conseil d’administration de la Société hippique française vêtue de ses nouveaux habits de société-mère de la filière sport (voir notre article du1er mars).

Seul Marc Damians, actuel président ayant mené à bon port cette réforme, était officiellement candidat à la présidence. Yves Chauvin,président de l’ANSF (éleveurs de Selle Français), ne s’était à ce jour pas porté candidat et n’avait pas avancé de programme d’élection, mais les élections des premiers collèges de la future assemblée le mettait assez clairement en position éligible.

Finalement, les deux hommes ont renoué un dialogue parfois difficile pour faire prévaloir une solution permettant d’afficher une volonté commune d’unité (voir communiqué de l’ANSF ci-dessous). Sauf surprise, Marc Damians devrait donc finaliser la mise en place de la structure qu’il aura porté sur les fonds baptismaux, puis le président de la principale association d’éleveurs de chevaux de sport prendrait le relais « au plus tard au début de l’été 2012 ».

Auteur : Emmanuel Jeangirard

Communiqué de presse de l'ANSF du 10 mars 2011 : Election à la présidence  de la SHF

 Élection à la Présidence de la SHF : accord entre Marc Damians et YvesChauvin.
La création de la nouvelle société mère et les enjeux importants qui lui sont liés ont amené Monsieur Damians et Monsieur Chauvin à se rassembler afin de mettre en place toutes les chances de réussite de cette nouvelle entité.
D’un commun accord, les deux hommes estiment que le travail de mise en place de la société mère, entamé sous la présidence de Marc Damians doit être achevé pendant une période de transition. C’est pourquoi ils proposent ensemble la candidature de Marc Damians.
Si celui-ci est élu et à l’issue de cette période de transition, Marc Damians remettra son siège de président au conseil d’administration pour permettre, conformément aux statuts, à Yves Chauvin de lui succéder, après avoir déposé sa candidature, en accord et avec le soutien du président sortant Marc Damians.
La transition se matérialisera par une décision du conseil d’administration au plus tard au début de l’été 2012, de façon à ce que le passage de témoin puisse s’opérer lors de la finale de Fontainebleau.
La période de transition sera mise à profit pour travailler conjointement à l’essor d’une société mère fédérant l’ensemble de sa filière et axant sa gouvernance sur les 3 domaines de l’élevage,de la valorisation et de la commercialisation.
Cet accord est le signe d’une forte volonté commune d’unité au sein de la maison mère.

Commentaires


michel b | 12/03/2011 19:34
Une Maison Mère avec des cavaliers serait bien, à quand un accord avec Monsieur Serge LECOMTE Président de la FFE?
France Galop est riche de ses Jockeys , le Trot riche de ses Drivers !
Bien cordialement

JEAN LOUIS L | 11/03/2011 07:48
savez vous combien coute un parcours de 6 ans cycle classique .? ..43 euros ..soit environ 295 francs .fois 2 par concours ...vous souvenez vous des tarifs il y a 10 ans ? ...cela donne a reflechir

PASCAL V | 10/03/2011 22:59
Chronique d'un accord entre ennemis ou comment une association de race prendra le pouvoir au sein de la maison mère au profit de qui ? Des éleveurs ou d'un petit cercle d'initiés qui décident seuls ce qui est bon pour la masse des laborieux ????