Naissance du groupement d’intérêt public France Haras
samedi 26 février 2011

Par arrêté du Ministre de l’Agriculture, de l’Alimentation de la Pêche, de la Ruralité et de l’Aménagement du Territoire en date du 1er février 2011, le groupement d’intérêt public France Haras a été constitué.

Ce groupement, créé en partenariat avec les professionnels de la filière équine, porte les missions techniques d’ordre concurrentiel jusqu’à ce jour assumées par les Haras nationaux (reproduction, identification de terrain et appui technique). Cette évolution est rendue possible par l’implication de l’ensemble des professionnels de la filière, c’est pourquoi la gouvernance de France Haras est assurée par les associations professionnelles, les associations d’éleveurs, les prestataires de service et l’Etat. Elle aussi rendue possible par l’implication des personnels qui sont très attachés à leur métiuer aux services qu’ils rendent à la filière.
 
France Haras, par son action, doit favoriser la reprise des centres techniques des « ex-haras nationaux » économiquement viables par des structures locales, collectives ou privées. Il doit également proposer des services collectifs d’intérêt pour la filière : offre d’une génétique collective nationale, accompagnement et développement de bonnes pratiques en matière de reproduction ou l’appui à la conduite de certaines politiques de l'État dans le domaine de l’élevage (soutien aux races économiquement fragiles).
 
Par arrêté du 1er février, le ministre chargé de l’agriculture, Bruno Le Maire, a nommé M Jean Lesne président de ce groupement d’intérêt public.
 
Le Conseil d’Administration a désigné Patrick Dehaumont comme Directeur Général.