Présidence de la SHF : Marc Damians va remettre sa démission
mercredi 13 juin 2012

damians-portrait
Marc Damians © www.scoopdyga.com

Cette fois il l’a dit à Cavadeos.com, Marc Damians cèdera sa place à la présidence de la SHF lors du conseil d’administration du 26 juin.

Elu à la tête de la Société hippique française (SHF) en février 2005, Marc Damians avait été réélu une première fois en 2008. C’est lors de ce deuxième mandat qu’il eut l’occasion et la responsabilité d’être à la manœuvre pour opérer l’important changement qui devait aboutir en mars 2011 à la transformation de la SHF en société-mère des jeunes chevaux et poneys de sport. Une SHF aux pouvoirs accrus et à même de devenir l’interlocuteur privilégié des pouvoirs publics.
A l’approche de cette échéance, dont le point de conclusion devait être, le 17 mars 2011, la désignation d’un nouveau conseil d’administration représentatif de l’ensemble de la filière, puis d’un nouveau président et de son bureau, la rivalité était allée grandissante entre Marc Damians et Yves Chauvin, président des éleveurs de Selle Français.
A quelques jours de ces élections, un accord entre les protagonistes, négocié dans le bureau de Philippe de Guénin (président de l’IFCE, Institut français du cheval et de l’équitation), avait calmé le jeu, préservant l’intérêt d’offrir le visage d’une filière unie. Cet accord prévoyait que Marc Damians, qui avait mené cette réforme, garderait la présidence dans un premier temps, puis cèderait « au plus tard au début de l’été 2012 » la place à Yves Chauvin, qui aurait, sinon, semble-t-il sans doute disposé d’une majorité au sein du nouveau CA de la SHF. Un communiqué de l’ANSF (voir plus bas) avait fait état de cet accord, mais aucun provenant de la SHF, et il semble qu’aucun document signé n’en attestait.
D’où une certaine ambiguïté, que Marc Damians avait du mal à dissiper, bien qu’un conseil d’administration de la SHF ait été programmé depuis plusieurs semaines pour le 26 juin (une date qui correspondait à la fameuse échéance « au plus tard au début de l’été 2012 »).

Joint le 13 juin pour cavadeos.com, Marc Damians annonce qu’il remettra bien sa démission :

Y’a-t-il du nouveau en ce qui concerne l’éventuelle décision que vous auriez à prendre de céder votre place à la tête de la Société hippique française ?
Oui. J’ai mis ma démission à l’ordre du jour du conseil d’administration (CA) du 26 juin.
Quand avez-vous pris cette décision ?
Je l’ai prise il y a dix-huit mois.
Vous confirmez donc qu’il y avait bien un accord ?
Il y a eu un communiqué de presse que je n’ai pas dénoncé, donc je le respecte.
Concrètement, comment les choses vont-elles se passer lors de ce conseil d’administration ?
Concrètement, je donnerai ma démission. Et on va élire un nouveau président au sein du conseil d’administration dans les cinq minutes qui suivront, puis un nouveau bureau. Tout le monde est prévenu, il n’y aura pas de surprise.
Y’a-t-il des candidats à votre succession ?
En tant que candidat déclaré, puisqu’il le dit à tout le monde, il y a Yves Chauvin (président de l’ANSF, Association nationale du Selle Français, ndlr). Pour l’instant il est le seul à l’avoir dit. Mais il y a encore quinze jours et les autres membres du conseil d’administration ont reçu la convocation aujourd’hui ou hier. Je ne pense pas que ça va se bousculer.
Avez-vous un souhait, un candidat que vous soutiendriez ?
Non, je vais laisser faire. Mais je resterai au conseil d’administration et au bureau, si le CA le souhaite.
Vous semblez avoir une certaine amertume… Finalement, quel est l’objectif de cette démission ?
Uniquement le respect de ce que j’ai accepté au moment du renouvellement du CA de la SHF il y a dix-huit mois. Je n’ai pas signé de document, mais je respecte un communiqué écrit par Philippe de Guénin et publié par l’ANSF, que je n’ai pas dénoncé.

Ci dessous le communiqué de presse de l’ANSF  du 10 mars 2011 qui annonçait la conclusion d’un accord, une semaine avant les élections de 2011 :

Election à la Présidence de la SHF : accord entre Marc Damians et Yves Chauvin.
La création de la nouvelle société mère et les enjeux importants qui lui sont liés ont amené Monsieur Damians et Monsieur Chauvin à se rassembler afin de mettre en place toutes les chances de réussite de cette nouvelle entité.
D’un commun accord, les deux hommes estiment que le travail de mise en place de la société mère, entamé sous la présidence de Marc Damians doit être achevé pendant une période de transition. C’est pourquoi ils proposent ensemble la candidature de Marc Damians.
Si celui-ci est élu et à l’issue de cette période de transition, Marc Damians remettra son siège de président au conseil d’administration pour permettre, conformément aux statuts, à Yves Chauvin de lui succéder, après avoir déposé sa candidature, en accord et avec le soutien du président sortant Marc Damians.
La transition se matérialisera par une décision du conseil d’administration au plus tard au début de l’été 2012, de façon à ce que le passage de témoin puisse s’opérer lors de la finale de Fontainebleau.
La période de transition sera mise à profit pour travailler conjointement à l’essor d’une société mère fédérant l’ensemble de sa filière et axant sa gouvernance sur les 3 domaines de l’élevage,de la valorisation et de la commercialisation.
Cet accord est le signe d’une forte volonté commune d’unité au sein de la maison mère.

Commentaires


PHILIPPE P | 13/06/2012 19:45
Si j'ai bien compris Mr CHAUVIN a été co opté par le ministère de l'agriculture pour transformer la SHF en association de races en déclin.

Peut-être cela permettra-t-il d' accélérer le classement de l'AA et du SF au sein des espèces en voie de disparition. Il est vrai que cela pourra alléger l'imposition foncière des éleveurs.
Par les temps qui s'annoncent c'est toujours cela de pris.


Vive l'ANSHF !
Eleveurs préparez-vous à sortir le porte monnaie !

Ph.POPPE