Un nouveau directeur au Haras d’Etat allemand de Neustadt an der Dosse
mercredi 22 juillet 2020

Dr. Henning Frevert - Uwe Müller - Dr. Jürgen Müller
Dr. Henning Frevert (gauche) aux côtés de Uwe Müller (milieu) et Dr. Jürgen Müller (droite) © Sabine Mottet

Dr. Henning Frevert vient d’être nommé comme prochain directeur du célèbre Haras d’Etat de Neustadt an der Dosse, le plus grand d'Allemagne. Il prendra ses fonctions le 1er février 2021 succédant à Uwe Müller, l’actuel « Landstallmeister » depuis juin 2015 après la retraite de Dr. Jürgen Müller qui a été à la tête du Haras pendant 20 ans.

Suite à des études d’agronomie avec spécialisation élevage de chevaux à l’Université de Göttingen, Dr. Frevert, cavalier dans les trois disciplines, rejoint la direction du Haras d’Etat en 2016. Il s’est occupé du secteur élevage et de la commercialisation en étroite coopération avec Uwe Müller.  Le Dr. Frevert est ainsi bien préparé pour assumer la lourde responsabilité de gérer le plus grand Haras d’Etat d’Europe et de poursuivre l’œuvre de ses prédécesseurs. 

Au fils des années, le Haras d’Etat de Neustadt an der Dosse, dont l’élevage des chevaux a commencé en 1788 sous le règne de Frédéric-Guillaume II, roi de Prusse, a eu des périodes glorieuses et des temps difficiles, évitant plusieurs fois la dissolution du domaine. En mai 1945, à la fin de la deuxième Guerre Mondiale, quand les Russes ont envahi la partie Est de l’Allemagne, le haras a été vidé de ses chevaux et du mobilier. Sous le régime de l’ancienne RDA, qui voulait d’abord supprimer les Haras d’Etat, un centre d’exportation de chevaux de sport a été créé en 1971 à Neustadt an der Dosse : chaque année environ 400 chevaux étaient commercialisés. Sous la direction de Heinz Hoppe, qui a géré le Haras d’Etat de Neustadt de 1965 jusqu’à 1996, la qualité des chevaux s’est améliorée. La réunification des deux Allemagne en 1990 nécessitait une restructuration du Haras d’Etat. Quand Dr. Jürgen Müller succède à Heinz Hoppe en 1996, le Haras d’Etat a perdu la moitié de ses effectifs. Pour éviter la vente d’une partie du patrimoine, la région du Brandebourg devient propriétaire du Haras d’Etat. En 2001, le parlement du Brandebourg vote la création d’une fondation de droit pour assurer l’avenir du Haras d’Etat de Neustadt. 

Le domaine du Haras d’Etat s’étend sur 410 hectares. Tout a été conçu pour les chevaux (l’élevage, la formation et le sport, ainsi que les présentations comme la parade d’étalons). 51 étalons-reproducteurs y sont stationnés dont l’étalon élite Quaterback, Samba Hit II, Dante’s Stern, Ben Benicio, Belantis II, Askari (le père des deux Championnes du Monde DSP Alice et d’Acha P). Entre autres, la jument Poetin est née à Neustadt. De la lignée maternelle « P » est aussi issu la jument primée d’état Phantastica (Don Juan de Hus), Championne des juments DSP en 2018. Le Haras d’Etat de Neustadt est un des quatre stations en Allemagne qui a le droit d’organiser les testages d’étalons. Le Haras accueille également un centre de formation pour les métiers autour du cheval.