Belle réussite de l'élevage français
mardi 07 septembre 2010

GS10-batillat-quinine
Quinine du perron et Guillaume Batillat © www.scoopdyga.com

La compétition des 6 ans, forte de 222 partants, a cette année, mis en valeur de bons chevaux français, Queen de Carène, Quinine du Perron, Quéchua d’Emeraude, etc, mais aussi des hommes, en premier lieu, Guillaume Batillat et l’écurie Bruno Rocuet, sans oublier Alexis Gautier.

 Les parcours proposés par Gérard Delporte ont été appréciés, bien faits, pas énormes, (135 cm pour les droits, 130 cm x140 à 150cm pour les oxers), mais sélectifs, permettant de ressortir les meilleurs. La première qualificative a donné 39% de sans faute, la seconde 33% et le grand critérium 25%. 52 sujets (24 femelles et 28 mâles ou hongres) y ont participé et 13 sans fautes se sont départagés lors du barrage. Alexis Gautier sur Queen de Carène (Quick star), l’emportent devant la toujours élégante Annick Chenu sur le « très concours » Quenndal de Lojou (Le tôt de semilly) puis Ludovic Leygue et le sérieux Québracho semilly fils lui aussi du chef de race de l’écurie Levallois.

 Le championnat voit la double victoire de Guillaume Batillat (sacré meilleur cavalier de ce Fontainebleau 2010) avec des chevaux de l’écurie Bruno Rocuet, ce dernier titulaire du titre officieux de meilleur découvreur de chevaux d’avenir, français, souvent recrutés dans un rayon de guère plus de 200 km autour de ses bases bretonnes. Chapeau les artistes !!

 Le championnat des femelles consacre 3 Elites emmenées par Quinine du perron (Gatsby de Quinhon) née chez Jean Louis Poullain dans la Manche, belle et bonne sœur du performer Jasmin du perron. A la seconde place la jument de l’élevage Henriette Evain (14) Quiet Love (Cabdula du tillard), confiée à Benjamin Robert et à la 3°, à nouveau Guillaume Batillat sur Quality du Golfe (L’Arc de triomphe).

 Du coté des mâles et hongres, également 3 Elites, le cavalier breton d’adoption s’offre la première marche du podium avec Quechua d’Emeraude (Ultimo van ter moude) né en Ile et Vilaine chez Aude Loiseau et titulaire de 20 parcours sans faute sur 20 cette année. A la seconde place, Annick Chenu, échappant à l’influence du temps qui passe, offre une leçon d’équitation sur son excellent Quenndal de Lojou (Le Tôt de semilly), né chez Caroline Lefranc dans le Finistère, tandis que l’autre Robert, Olivier, conduit le KWPN gris Zucarlos à la 3° place.Au plan des étalons dont la production s’est illustrée dans cette génération on remarque parmi les 52 qualifiés pour le critérium, 4 produits de Quidam de Revel et de Calvaro, 3 de L’Arc de Triomphe, Diamant et Le Tôt de Semilly, 2 de Quick star, Idéal de la Loge, Clinton, Kannan et For Pleasure. Pas de véritable surprise donc et belle réussite de l’élevage et des chevaux français.

Les vidéos des 6 ans