CSO SHF : les jeunes chevaux ouvrent le bal à Saint-Lô
mardi 20 mars 2012

st lo Simon Duquesne et Storia de la Cense
Simon Duquesne et Storia de la Cense © Paul Dubos

Les épreuves d’élevage du cycle classique ont ouvert la saison des jeunes chevaux à St Lô avec des nouveautés dans la génération des 4 ans. A voir une interview de Sébastien Tencé

Après les modifications de l’an dernier avec les parcours dits de formation en début de saison  (cotes  et nombre d’obstacles réduits) puis ceux dits de qualification en deuxième partie de saison, maintenues en l’état, de nouvelles viennent s’y ajouter cette année avec toujours le même objectif: améliorer le dressage et la facilité d’utilisation des montures. On en est presque rendu aux épreuves hunter puisque chaque parcours de 4 ans est apprécié par un jury de 2 personnes qui met une note déterminant soit une première prime soit une deuxième soit rien du tout. Par exemple ,1 refus ou 2 barres ou la totalité de la courbe à faux ou désuni excluent la prime, ensuite on parle de fautes majeures (défenses, changement de rythme brutal, etc..) ou mineures (passage au trot devant l’obstacle, défense à la main, changement de pied dans une ligne etc..).Ainsi chaque cheval outre la dotation de son parcours sans faute  reçoit  ou non un complément de 15 € pour une première prime ou 8 € pour une seconde. Ce jugement du style se fera sur les parcours formation jusqu’au 6 mai puis sur les interrégionaux.
A Saint Lô sur l’ensemble des 4 ans, il y a eu  60% de parcours sans faute et 30% des chevaux primés au style.
La génération des 5 ans  a vu des pourcentages de parcours sans faute de 32,5 puis 45,5%  en A et de 54,3 et 58,8 % en B. Du coté des 6 ans B 58,8% sont sans faute au 1° parcours et 46,7% lors du second .Enfin le premier parcours des 6 ans A, a donné 42,5% de sans pénalité (prime de 173,60 €) et lors du second au chrono, la victoire est revenu à David Aissa en selle sur Speaker Minotière (Jaguar Mail), devant le britannique Ferguson Burt  et Sunshine Royal (Mister Blue) puis Simon Duquesne et Storia de la Cense (Hym d’Isigny).14 chevaux étaient sans faute sur 48 partants, 16 sont classés avec des primes qui s’échelonnent de 331 € à 26 €.
    TOUJOURS DIAMANT DE SEMILLY
Globalement pour 2012 les dotations de ces épreuves d’élevage sont prévues en baisse de 12 à 13% et les engagements sont en légère augmentation de 1 à 3 € par épreuve. Au plan des enseignements en matière de sélection, ce concours a proposé quelques 720 parcours, Diamant de Semilly a le plus de produits sans faute devant Quaprice du bois Margot, Calvaro et Kashmir van’T Schuttershof. Dans les 4 ans Made in Semilly et Panama Tame ont montré le bout du nez. Les prochaines épreuves SHF dans la Manche sont programmées à Auvers la semaine prochaine.

A voir ci dessous une interview de Sébastien Tencé sur les nouvelles épreuves de 4 ans.

Commentaires


PHILIPPE P | 23/03/2012 09:05
Entre un parcours à 5 € chez Alain HINARD ou sur un terrain de proximité, sans location de box, et le même parcours SHF "à perpète",à 24 € l'engagement plus box démontable à 51 € la nuit ( le Mans), plus le gas-oil, le péage, l'hôtel , le temps perdu, et zéro perspective de gain quand on est AQSF, il serait temps que la SHF se pose les bonnes questions.

Ph.POPPE