Championnat Arabe 2010 : Domination écrasante des pays du Golfe
lundi 13 décembre 2010

arabe 2010 Aja Justified
Aja Justified

L’édition 2010 du Championnat du Monde du cheval arabe fêtait cette année son trentième anniversaire. Un moment particulièrement fort pour le comité organisateur, et notamment pour son fondateur William Richardot de Choisey.

Comme le veut la tradition, les femelles (25 juniors et 19 séniors) ouvraient le bal lors de leur journée qualificative du vendredi, pour laisser la place aux mâles (24 juniors et 15 séniors) le samedi. A l’issue des éliminatoires, les quarante meilleurs sujets, toutes catégories d’âge confondues, se retrouvaient en finale le dimanche, devant un public comblé par une ambiance  électrique et une mise en scène très étudiée.
Chez les pouliches de 1 à 3 ans, le titre revient à FT Shaella (Shael Dream Desert), née au Brésil chez Flavia Maria Ramalho Torres, mais  propriété du Dubai Arabian Horse Stud (UAE). Alma Al Tiglio, représentant les couleurs italiennes de son propriétaire Giancarlo Buzzi s’accorde l’argent tandis que Almasa met le Prince jordanien Mirza Hussein à l’honneur en s’adjugeant le bronze. Les pouliches françaises filles de Marajj, Joumalia de Nautiac propriété de son éleveur Rachel Bourrassé et Avalon Miss Kalliste née chez Sandrine Hervieux et appartenant à Jennifer Dhombre seront malheureusement restées à la porte de la finale malgré une très belle prestation. Chez les séniors femelles, c’est la ravissante Bessfa'izah, fille de WH Justice, née en Belgique qui remporte l’or pour son propriétaire HH Sheikh Ammar Bin Humaid AI Nuaimi (Emirats arabes unis), tandis que la jument polonaise Emandoria s’adjuge l’argent devant Lady Veronika, pensionnaire du Dubai Arabian Horse Stud. Parmi les juniors mâles retenus pour ces finales, c’est sans grande surprise que Aja Justified également fils de WH Justice, comble son propriétaire saoudien le Prince Abdulaziz Bin Ahmed Bin Abdulaziz AI Saud. Second, Fadi El Shaqab, pour le plus grand bonheur de l’élevage qatari du même nom, tandis que RFI Farid met l’Italie à l’honneur en remportant le médaille de bronze. Les jeunes chevaux français Vassilius, Nadjyk des Aubus (Haras de la Chataignère), et Shaolin de Nedjaia (né chez Mme Lang) n’auront pas cette année été retenus au Top Ten de leur catégorie. La classe la plus attendue de la journée, qui réunissait neuf séniors mâles (en l‘absence inexpliquée de Dakharo), aura vu triompher l’étalon déjà mythique Marwan Al Shaqab, élu meilleur reproducteur de l’année, et dont les produits, tous trois nés aux Etats-Unis,  composent le trio de tête, à savoir Baanderos, cinq ans, pensionnaire de l’écurie Al Khalediah ( Arabie Saoudite) QR Marc, appartenant au belge Paul Gheyssens, et Marquis Cahr, six ans, compagnon d’écurie du vainqueur. A noter que BS Specific, propriété de Jennifer Dhombre depuis 2008, aura été le seul à représenter la France en finale, Sheyk de Gargassan n’ayant pas été rappelé. Une édition 2010 qui marque la domination de plus en plus écrasante des pays du Golfe, même si la Pologne continue à présenter des sujets de grande qualité, et que les européens ne relâchent pas leurs efforts pour rester dans le haut du tableau. 

Tous les résultats détaillés en cliquant ici