GSE : Hunter Style 4 ans, Griffon d’Or de la Guicha confirme
dimanche 04 octobre 2020

Adeline Wirth Nègre, présidente de la commission Hunter auprès de la SHF, Hervé Louchet d'Albigny et Guillaume de Thoré, directeur de la SHF au...
Adeline Wirth Nègre, présidente de la commission Hunter auprès de la SHF, Hervé Louchet d'Albigny et Guillaume de Thoré, directeur de la SHF autour de Griffon d'Or de la Guicha et Alice Princelle © Béatrice Fletcher

Cette seconde journée consacrée à la discipline du Hunter Style du Cheval, et du poney, pour la première fois, a été l’occasion pour certains de confirmer leurs acquis, et pour d’autres de passer un cap dans leur progression.

Les juges l’avait déjà constaté avec plaisir lors des épreuves qualificatives du samedi, le lot des 4 ans s’est avéré d’un niveau particulièrement élevé. Sur les neuf candidats au titre présents lors de cette finale, deux obtiennent la mention Elite, trois sont jugés Excellent, et trois Très Bon. 

La victoire, sans conteste et sans grande surprise, revient à Griffon d’Or de la Guicha, fils de Phénix d’Herbiers et de Querida de Castille par Qredo de Paulstra. Sous la selle de sa propriétaire Alice Princelle, le très élégant alezan, vainqueur hier avec 17/20, confirme sa domination et s’adjuge le titre de champion 2020 avec un score cumulé au modèle et sur les quatre tours de 16.41, qui lui vaut la mention Elite. « Griffon a confirmé, précise Alice. Il s’est magnifiquement comporté toute la semaine, que ce soit dans les cycles classiques de CSO ou en Hunter. Ce cheval là est un cadeau depuis sa naissance, car on m’a offert la mère et les paillettes du père. C’est un véritable régal. »

La deuxième place revient à Cristal Efele Z, qui talonne le vainqueur avec un score total de 16.13 (Elite), grâce à ses indéniables qualités combinées à la finesse de sa cavalière Claire Felix, gérante avec son mari Vincent Klein du Haras de la Gire à Lévis-Saint Nom (78), forte de quatre-vingt équidés. « J’ai toutes les casquettes, je suis coach, cavalière et enseignante. Voilà trois mois, Jean Marc Oury (propriétaire des écuries) a acquis Cristal pour que je puisse continuer à sortir en concours. J’ai trouvé que le Hunter était une bonne façon de le débuter, car il est assez tardif. Il a vite évolué, je pensais venir pour lui donner du métier, mais en fait il s’est pris au jeu, et il a très bien fait. Il est prometteur, que ce soit pour le CSO ou le Hunter. »  

Le podium est complété par le très grand gris mais élégant Ganesh EDB, fils de Tobago Chevrier et Ebel par Celano, qui boucle son championnat avec une note moyenne de 15.84 (Excellent), pour le plus grand plaisir de sa cavalière Virginie Marce Beissy, basée près de Louviers dans l’Eure qui explique : « Je suis éleveuse, je mets mes chevaux en valeur et je les revends. Ganesh est l’un des rares que je n’ai pas fait naître, je l’ai acheté foal sous la mère, je l’ai fait grandir et débourré cette année au printemps. Pour un cheval qui a si peu de travail, je suis très satisfaite du résultat. » 

Coup de chapeau à la ravissante Game of Love, fille de Up To You*GFE, et Que Je T’aime par Cabdula du Tillard, née chez Henriette Evain, qui courait là le cinquième parcours de sa vie. Certes elle était confiée aux aides expertes de Ronan Hémon, spécialiste de la discipline, mais tandis que lors du premier jour l’émotion était perceptible, sur cette seconde phase, Game of Love a fait preuve d’une maîtrise et d’une bonne volonté remarquables. Les juges, qui ne s’y sont pas trompé, lui ont d’ailleurs décerné la mention Excellent pour sa moyenne finale de 15.59/20 qui lui vaut la 4ème place.