GSE : Isaura et Hypnose de l’Etre, vedettes des jeunes générations Selle Français
jeudi 01 octobre 2020

Hypnose de l'Etre a réalisé le doublé et s'impose chez les femelles de 3 ans après un premier sacre en 2019 ! © Jocelyne Alligier

Soucieux d’intégrer ses rendez-vous à des évènements majeurs, le Stud-book Selle Français organise pendant la Grande Semaine de Fontainebleau le championnat des pouliches de 2 et 3 ans. Isaura et Hypnose de l’Etre sont les reines de l’édition 2020.

Au moins on ne pourra pas accuser les juges de ne pas faire preuve de constance ! L’édition 2020 de l’Evènement Femelles du stud-book du Selle Français a pris comme un goût de déjà vu, et disons même, bien vu ! Le podium des  juments de 3 ans n’est ni plus ni moins que la copie conforme de celui des 2 ans 2019 avec trois juments qui ont confirmé leur qualité, exprimant au mieux leurs aptitudes à l’obstacle. Le résultat se tient en une poignée de crins, mais les trois lauréates du tiercé gagnant 2019 conservent leurs rangs. Même les deux élèves de Michel Guiot, Histoire de Talma et Halona de Talma, toutes deux par Vigo Cece, malgré leurs excellentes prestations à l’obstacle, avec réciproquement 18,37 et 18,25, doivent se contenter des 4e et 5e rangs. La grise Hedjazz du Haut Bois par Windows VH Costersveld alias Cornet Obolensky, retrouve sa 3e place pour le compte de son propriétaire et éleveur, André Laresche venu du Doubs. Elle n’est distancée que d’un centième de point par l’iséroise Htag du Sornin qui obtient la meilleure note au modèle avec 17,80 pour une moyenne globale de 17,44. Htag du Sornin née chez Bruno Montginoux, qui la présentait, et engagée par Nicolas Barrier se recommande de la paternité du très chic Sandro Boy.

Avec une moyenne de 17,57 Hypnose de l’Etre trouve un nouveau sacre après son titre à 2 ans. Cette fille de Contendro avec une bonne souche normande est présentée par le Haras de l’Etre dans l’Orne où Alain et Tiphaine Thébault se distinguent aussi dans la préparation des trotteurs. Toute la famille était là pour applaudir sa protégée. "On savait que la jument était prête pour ce championnat, mais on ne s’attendait pas vraiment à retrouver la victoire, on voulait surtout voir son évolution par rapport aux autres. Maintenant l’objectif 2021, ça sera les 4 ans. On n’a pas l’intention de la vendre, je me ferai tuer par mes filles !", explique Alain Thébault les bras chargé de cadeaux après la belle remise des prix du Selle Français.

Les résultats des 3 ans : ICI.

Isaura, une Selle Français très internationale

Chez les 2 ans aussi, il y avait comme un goût de déjà vu ! En effet la gagnante Isaura, une fille de Mylord Carthago est la sœur utérine de Gloria Casa Ballonga, gagnante de ce championnat des 2 ans en 2018 ! Son naisseur Alejandro Marly Miquel est un passionné d’élevage et possède quatre poulinières près de Barcelone, dont Cupcake du Borget, par le KWPN Numero Uno issue de l’une des meilleures souches du SF, celle de Camarade Rapide. Fanny du Murier, 3e mère d’Isaura a produit notamment l’étalon olympique Rahotep de Toscane. Vendue à des éleveurs chiliens à la recherche de cette souche, Isaura était présentée par le nordiste Frédéric Wawrzyniak.

Elle est talonnée dans ce podium par Island de Panloup par Monte Bellini. Cette belle alezane est présentée par la famille Carlet installée près de Bourg en Bresse. Elle est issue de transfert d’embryon effectué avec les conseils de croisement de l’équipe de Béligneux le Haras, pendant que sa mère Sanga du Garret par Idéal de la Loge, poursuit son chemin en compétition avec Alex Carlet. Le couple a représenté la France en CSIO Jeunes.

Le podium est complété par Italia de Chanu par Delstar Mail et une très bonne souche normande où on trouve notamment la grande compétitrice Baladine du Mesnil. L’élevage de Brigitte et Yves Langelier (50) fait coup double dans le quinté gagnant avec à la 5e place Iroise du Chanu, par Balou du Rouet, issue de la même souche. Entre les deux, Icaune de Fondcombe par le KWPN What a Quick Star alias Big Star,  prend la 4e place pour l’élevage de Philippe Prévost (01) habitué des bons résultats dans ce rendez-vous. Meilleure note au saut en liberté, elle se recommande  d’une excellente lignée maternelle avec en 2e mère l’internationale Saura de Fondcombe. 

 Les résultats des 2 ans : ICI.