Gino des Luthiers et Fouquets de Champloué, grands vainqueurs des Jeunes Talents SHF en 5 et 6 ans
dimanche 31 octobre 2021

Fouquets de Champloué, vainqueur chez les six ans
Fouquets de Champloué, vainqueur chez les six ans © Philippe Georgé

C’est sur la carrière internationale que s’est déroulée ce samedi la finale des jeunes talents SHF, avec les jeunes chevaux qui ont suivi le circuit des Cycles classiques SHF toute l’année et qui ont été les meilleurs lors des CIR régionaux. Chacun a aussi participé à la Grande Semaine de Fontainebleau.

Ici à Equita Lyon, après avoir disputé deux manches qualificatives mercredi et jeudi, seul les six meilleurs des cinq et six ans étaient qualifiés pour la grande finale. Une consécration donc de pouvoir fouler cette magnifique piste indoor du hall 4 d'Eurexpo. Mais les compteurs des manches précédentes étaient remis à zéro pour cette finale. Seul le classement des manches précédentes était conservé pour donner un départ des concurrents dans l’ordre inverse de celui-ci. Lors de ce parcours, deux notes, une de dressage et une note de style, étaient attribuées par trois cavaliers internationaux : Nicolas Delmotte, Julien Gonin et Marc Dilasser. À l’issue du parcours, une note globale sur 80 était calculée en fonction des fautes sur les obstacles et des notes. Le chronomètre départageait éventuellement les ex-aequo. Et à ce niveau, rien n’était joué et acquis. Preuve en a été par la suite.

Chez les cinq ans, la surprise est venue de Gino des Luthiers, monté par Alexandre Louchet, alors quatrième au départ de l’épreuve. Il a déroulé un parcours parfait et sans faute, avec style et manière. Les trois juges ont été séduits et lui ont attribué pour notes 16 et 17. Les trois concurrents suivants ont été sans faute aussi mais avec de moins bonnes notes. Gino des Luthiers, Selle Français né chez Jean Morizot dans les Vosges, est la copropriété de son cavalier et de Frédéric Leyval. « On l’a acheté avec Alexandre à quatre ans, juste avant la finale », confie Frédéric Leyval. « Et ce jour là, il a remporté cette finale des quatre ans », ajoute-t-il tout sourire. Bouleversement du classement aussi pour celui qui était pourtant premier à l’issue des qualificatives, Goldeneye des Court. Il appartient encore à son naisseur Alain Fortin, installé dans la Meuse. Monté par Sofian Misraoui, il n'a commis aucune erreur sur tout le parcours mais les notes du jury lui ont été fatales : 16 et 15.5. 

Classement des cinq ans :
1-Gino des Luthiers, mâle par Giovani de la Pomme et Urbane des Luthiers. Sans faute et 73 points. Monté par Alexandre Louchet.
2-Guimauve de Villevert, femelle par Cardento et Galion de Laume. Sans faute et 72.5. Montée par Edouard Chauvet.
3-Goldeneye des Court, H par par Apollon des Baleines et Baloubet du Rouet, sans faute et 71.5.
4-Geisha de Kerglenn, F par Idéal de la Loge et Cassini II. Sans faute et 71.5. Montée par Gwenole Le Guen.
5-Gerbera du Marais, F par Diamant de Semilly et Kannan. Points et 62.5. Montée par Armand Darragon.
6-Gamble de Prepinson, H par Contendro et Spartakhus. 4 points et 61. 

Chez les six ans, c'est un autre scénario qui s’est joué. Le deuxième de la veille, Fouquets de Champloué, monté par Cyril Bouvard, déroule aussi un parcours parfait et obtient 17.5 et 18 par le jury. Il se retrouve ainsi premier des six ans, car ses proches concurrents font pratiquement tous tomber des barres. Fouquets de Champloué est né chez Jean Marie Charlot à Langres. Il est la propriété de EARL Cot Chat et Vosges Contract depuis ses cinq ans. Seul Firsty de Riverland, qui était dernier des qualifs, fait un sans faute et se retrouve ainsi deuxième. Les quatre autres concurrents feront tomber une ou deux barres.

Classement des six ans :
1-Fouquets de Champloué, H par Cornet Obolensky et Baloubet du Rouet, note finale 75.5, monté par Cyril Bouvard.
2-Firsty de Riverland, H par I’m Spécial de Muze et Argentinus, 74.5 pts, monté par Robin Le Squeren.
3-Fayrouz d’Ouilly, H par Quickly de Kreisker et Stenthor Morinda, 63 pts, monté par Emilie Busserau.
4-FBI d’Ellipse, H par Vagabond de la Pomme et Kannan, 56 pts, monté par Robin Le Squeren.
5-Falling In Love DK, F par By Cera D’Ick et Arco, 55 pts, montée par gauthier lenoir.
6-Fiftyfifty de Belmont, H par Topinambour et Kassidi, 54.5 pts, monté par Stéphane Dufur.