Grande Semaine de Saumur : Fiadora*Applicat-Prazan et Apachi VD Biebosschen se distinguent chez les quatre et six ans
jeudi 29 septembre 2022

Apachi VD Biebosschen et Claudia Chauchard, ici lors de la Grande Semaine de Saumur
Apachi VD Biebosschen et Claudia Chauchard, ici lors de la Grande Semaine de Saumur © Emilie Dupont

Après Pompadour et le concours complet, place désormais à la Grande Semaine de Saumur et donc au dressage. Ce jeudi, les chevaux de quatre et six ans engagés sur le circuit des Cycles classiques ont déroulé leur première reprise, et certains n'ont assurément pas manqué d'impressionner les juges et le public.

C'est sous un soleil automnal que chevaux et cavaliers ont déroulé leur première reprise aujourd'hui, lors de cette première journée de la Grande Semaine de dressage, qui retrouve cette année ses quartiers à l'Ecole nationale d'équitation de Saumur. L'emblématique cour d'honneur a, ce matin, tout d'abord accueilli les trente-cinq jeunes prodiges de quatre ans évoluant sur le circuit des Cycles classiques. Objectif : séduire les juges, évidemment, mais aussi d'ores et déjà gagner son ticket pour la grande finale de samedi. Il en est un pour qui l'objectif a d'ailleurs rapidement été atteint : cinquième cheval à être présenté, Fiadora*Applicat-Prazan (Fursten Look, Hann, et Valentina L, par Valentino, KWPN), sous la selle de Maxime Collard, s'est montrée très convaincante dans chacune des trois allures et a ainsi affirmé un réel potentiel pour la discipline du dressage. Alban Tissot et Jean-Michel Roudier, juges pour cette catégorie, ont décrit « une jument très talentueuse, qui a montré un trot d’une régularité remarquable, élastique, souple, qui a toujours envie, les oreilles vers l’avant » mais également « une jument intéressante pour l’avenir ». Du côté des notes, la prometteuse Fiadora*Applicat-Prazan a obtenu un 8.8 pour le galop, un 9.2 pour le pas au sujet duquel les juges ont tenu à souligner « une jolie amplitude et de la souplesse », un 9.8 pour le trot, ainsi qu'un superbe 10 pour la disponibilité et un 9.5 pour les perspectives d'avenir. Avec un total de 94.60%, la jument hannovrienne a signé la plus belle reprise de cette première journée de compétition, avant d'obtenir la note meilleure note au modèle, 16.3.

Piloté par Claire Gosselin, Magellan (First Step Valentin, Westf, et Dyanne G, par Lord Leatherdale, KWPN) s'est, lui aussi, démarqué ce jeudi matin en réalisant la seconde reprise notée à plus de 90%. Disponible, à l'écoute, expressif et avec de belles allures, l'alezan a reçu de nombreux compliments de la part des juges, qui lui ont de ce fait attribué de très belles notes : 9 pour son trot « très expressif et régulier », 9.5 pour son pas « très clairement à quatre temps, très relâché », 8.5 pour son galop montrant « une très belle phase de projection, mais qui doit être un peu plus défini car il n’est pas toujours très clairement à trois temps, surtout à gauche », 9.5 pour sa disponibilité et 9.2 concernant les perspectives « compte tenu de ses qualités intrinsèques ». Alban Tissot et Jean-Michel Roudier ont également tenu à souligner un « réel respect de l’échelle de progression, un joli contact, une belle disponibilité, un cheval toujours à l’écoute » de sa cavalière. « C’était très agréable à regarder. On espère le revoir en Grand Prix », ont-ils conclu. De très belles qualités et une belle présentation qui ont ainsi valu la moyenne de 91.40% au sBs alezan qui, au modèle, a obtenu la note de 15.8.

Passé non loin de la barre symbolique des 90%, So Secret (Secret, BAWUE, et Hole In One, par Hohenstein, Trak), monté par Jessica Michel-Botton, a quant à lui signé la troisième meilleure performance du jour, sur cette reprise préliminaire réservée aux chevaux de quatre ans. Les juges ont notamment apprécié son « trot expressif, régulier, souple et engagé », bien qu'il soit tout de même un peu trop sur la retenue, qu'ils ont récompensé de la note de 8.8. Le pas, actif mais manquant légèrement de souplesse et de liberté dans l'épaule, a, lui, été noté à 8.3. Pour son galop, le jeune Hannovrien a reçu la note de 9.4. « Le galop est très joli, il est montant, avec une belle phase de suspension », ont précisé les juges, avant d'annoncer la note de 9 pour la disponibilité et de 9.2 pour les perspectives d'avenir. So Secret a ainsi « indéniablement de la qualité mais il doit apprendre à se décontracter un petit peu », a-t-il été conclu. Notes finales pour le bel étalon noir : 89.40 en piste, et 16.1 au modèle.

Tout comme les neuf autres chevaux suivants au classement édité après cette première épreuve, Fiadora*Applicat-Prazan, Magellan et So Secret sont d'ores et déjà qualifiés pour la grande finale de samedi. Les vingt autres reviendront, eux, en piste demain, à l'occasion de la petite finale, pour tenter de décrocher leur ticket pour celle de samedi.

Apachi VD Biebosschen domine chez les six ans

En milieu d'après-midi, ce sont ensuite les chevaux de six ans qui ont fait leur entrée sur la carrière de la cour d'honneur. Parmi les treize engagés, celui qui avait été jugé "Excellent" à cinq ans et qui a signé la meilleure performance française lors des championnats du monde de Ermelo il y a quelques semaines en se classant sixième de la petite finale, Apachi VD Biebosschen (Apache, KWPN, et Donna VDB par Don Frederico, Hann). Soigneusement piloté par Claudia Chauchard, le jeune Oldenbourg a, à Saumur, de nouveau montré son potentiel et ses nombreuses qualités. Son très beau trot et sa belle cadence lui ont ainsi 8.6, son pas manquant « un peu de liberté dans les épaules », comme l'ont souligné les juges, 7.6, son galop équilibré 7.9, et sa disponibilité 8.7. « C'est un très cheval, qui a un très bel avenir devant lui », a-t-il été conclu après l'annonce de la note de 9 pour les perspectives. Moyenne finale pour le prometteur hongre noir pangaré né chez Els Cooremans : 83.60%. Il s'agit d'ailleurs là, de loin, de la meilleure note obtenu ce jeudi dans cette catégorie d'âge.

Auteures de la deuxième meilleure performance du jour, Alizée Roussel et Muschamp's Queen Old (Quaterbold du Payrol, Old, et Muschamp Rhapsodie de Coe, par Herzruf, Trak) ont, elles, été récompensées par la moyenne de 80.40 (8.6 au pas, 8.4 au trot, 7.6 au galop, 7.6 pour la disponibilité et 9 pour les perspectives). Troisième et dernier duo a avoir obtenu plus de 80%, Rebecca Rooke - chez qui est d'ailleurs née Muschamp's Queen Old - et Pour Andrig de Barroue (Donauruf, Trak, et Muschamp Pour L'avenir, par Sponeck, Trak) ont signé une reprise en 80.20% (8 au pas, 7.8 au trot, 8.2 au galop, 7.9 pour la disponibilité et 8.2 pour les perspectives).

Demain, place à la petite finale pour les chevaux de quatre et six ans et à la reprise qualificative pour ceux de 5 ans.

Pour consulter les résultats complets et les start-list des différentes épreuves, cliquez ici.