Le Hunter, discipline de formation et de rééducation
mardi 06 octobre 2020

Théo Mouliets et Alban Notteau
Echo de Caverie*IFCE, fils d’Urano de Cartigny et Raisa de Caverie par Qredo de Paulstra s'est imposé dans le championnat Hunter 6 ans à Fontainebleau © Béatrice Fletcher

Lors des championnats de France des chevaux de 6 ans de Hunter, soutenus par Brunet Tentes, si aucun candidat n’a pu décrocher la mention « Elite » grâce à une note de 16/20 et au-dessus, deux d’entre eux sont déclarés « Excellent », et trois « Très Bon ».

Les 13 finalistes, tous qualifiés suite à l’épreuve de la veille, se relayaient sur la piste dans le sens inverse du classement provisoire. Le podium se trouve donc parmi les trois derniers à prendre le départ. La victoire s’est jouée à quelques dixièmes de points entre les deux meilleurs du jour, mais au final, Echo de Caverie*IFCE, fils d’Urano de Cartigny et Raisa de Caverie par Qredo de Paulstra prend l’avantage et s’impose avec un score cumulé de 15.94, pour le plus grand plaisir de son cavalier Théo Mouliets, 19 ans, en formation jeunes chevaux au Haras du Pin sous la direction d’Alban Notteau. « Echo est un cheval de formation, nous avons participé à quelques concours et nous nous sommes qualifiés pour cette finale. Il a beaucoup de moyens, il est très esthétique, styliste, respectueux, et agréable à monter. » Le coach se disait bien sûr ravi de cette victoire, qui vient couronner une année de formation. 

Ewitt de la Maille, fils d’Ulmar Mail et Joie de l’Etape par Randcho, termine ce championnat à la deuxième place avec une note de 15.41, associé à Marie Emilie Renault,  basée chez Elodie Gondailler au sein des écuries Pierre Defrance à Sandillon. Professeure d’Education physique, la jeune femme monte davantage en CSO mais a choisi de présenter Ewitt, (né à l’élevage familial de Jean Claude Renault à Le Blanc dans l’Indre) à ce championnat car elle estimait, à juste titre, qu’il avait les qualités requises.

Elssol des Chaînes, fils de Casall et Iola des Chaînes par If de Merzé, s’adjuge la troisième place grâce à une note de 14.28 sous la selle de Benjamin Hoste, 26 ans, installé à Bierre les Semur en Côte d’Or. « J’ai acheté Elssol voilà deux mois. Nous avons une écurie axée sur l’obstacle, mais nous faisons aussi de la rééducation de chevaux compliqués. J’avais eu ce cheval à deux et trois ans, il appartenait à Brigitte Gries de l’élevage des Chaînes avec qui je travaille. Il a été vendu très cher à trois ans dans une grosse écurie de commerce, où visiblement on lui en a trop demandé. Il était brisé moralement et physiquement, et en deux mois il est transformé. Il s’est éveillé, il a repris confiance en lui, et je suis très fier de sa 3ème place. J’ai recours au Hunter pour mes chevaux délicats, c’est une discipline  de formation. » L’année dernière, Benjamin avait également classé à la troisième place de la finale une jument de cinq ans en rééducation.

A noter, le chef de piste Alain Blanquet disait apprécier particulièrement les dimensions de la carrière O’Delant, sur laquelle les jeunes chevaux se sentent encadrés et en confiance. Il le rappelle, dans cette discipline, les parcours sont spécifiquement conçus pour générer des sauts de qualité et permettre aux cavaliers de pratiquer une équitation juste. 

Résultats complets ICI