Le nouveau circuit d'hiver débute à Deauville
jeudi 14 janvier 2021

New Tour Deauville Cheval Normandie
Le New Tour organisé par Cheval Normandie a commencé hier à Deauville © Eric Fournier

Le PIC a accueilli mercredi la première des douze dates du circuit "Normandy Equestrian Winter Tour" promu par Cheval Normandie. Une centaine de jeunes chevaux était au rendez-vous dont trente et un sont déjà annoncés à vendre.

Cheval Normandie, et à sa tête quelques nouvelles personnalités motivées, est à l'initiative de "ce nouveau programme" qui ambitionne de booster l'activité commerciale en Normandie en musclant l'offre de chevaux à vendre tout en structurant des événements commerciaux. L'idée est évidemment  louable et recueille de bons commentaires du côté des traditionnels marchands et/ou courtiers habitués du circuit SHF en Normandie. Les organisateurs ne s'en cachent pas, "nous souhaitons nous inspirer de ce qui marche depuis de nombreuses années en Belgique en faisant venir en nombre les grands marchands européens. Nous restons persuadés que nos chevaux français les intéressent". Les Départements du Calvados et de La Manche contribuent au financement du circuit à hauteur de 19 000 € chacun. Cette somme sera distribuée sous condition (c.f voir le règlement) à l'occasion de la Finale des 24-25 Février à Saint-Lô où se dérouleront deux ventes "on line" dont une vente "Elite". La Société Hippique Française représentée par son Directeur Guillaume de Thoré assume également son soutien "technique et réglementaire au circuit". En mettant sa plateforme d'engagements à disposition elle devrait toucher de l'ordre de 1.80€ par engagement. Le fonds Eperon (Encouragement aux Projets Régionaux ou Nationaux) fait défaut alors que le Président de la SHF Yves Chauvin a dûment présenté le projet.

 

"Warm Up" ou "New Tour"

Deux anglicismes en concurrence? Deauville et Saint-Lô, les deux Pôles structurant de Normandie, adhèrent sans ambigüité au New Tour. "A Deauville les cavaliers ont demandé que le système des "warm up" reste en place" selon Franck Le Mestre "...et les deux offres devraient trouver leur place, chacun naviguera fonction de ses besoins et objectifs". Au Pôle Hippique de Saint-Lô, où le calendrier est serré, Yann Adam accompagne aussi sans ambigüité le nouveau circuit "En 2021 nous privilégions sans réserve l'initiative Cheval Normandie".  Dans La Manche, les warm up ont donc migré vers Auvers. 

A Deauville les acteurs ont semblé assez enthousiastes à l'arrivée du circuit normand. "Ils vont progressivement se l'approprier pour faire du concours, de la formation et booster le commerce" affirme l'équipe.