Les 7 ans rebattent les cartes
samedi 04 septembre 2021

Paul Delforge
Grâce à son parcours sans faute dans la seconde épreuve qualificative, Energika des Neyes conserve la tête du championnat de France des 7 ans sous la selle de Paul Delforge. © Carole David

La Grande Semaine de l'élevage 2021 voit son dernier week-end de compétition se tenir et, ce samedi matin, l'acte 2 du championnat de France des chevaux de 7 ans s'est couru. Près de 140 couples se sont élancés, dès 8h, sur la carrière des Princes avec pour ambition d'entrer dans le Top 40.

Comme dans les autres catégories d'âge, les places pour participer à la finale des chevaux de 7 ans sont chères ! Ce samedi matin, ce sont près de 140 couples qui se sont élancés sur la seconde épreuve qualificative pour espérer participer à la finale. Un acte 2 difficile, avec un lot conséquent de subtilités techniques pour départager les aspirants au classement. Des cotes à 140, des contrats de foulées à bien négocier, une rivière suivie d'un vertical à six foulées, un triple et un double en avant-dernier délicats étaient les quelques difficultés, entre autres, avec lesquelles les engagés avaient à négocier. "Avant de venir, j'ai engagé mes chevaux dans le Grand Prix Pro 1 du Touquet", confiait le Nordiste Louis Bernast, qui avait deux montures engagées dans ce championnat aux couleurs de Cheval Liberté. "L'épreuve est costaud, et c'est vraiment digne d'un Grand Prix Pro 1."

Les couples engagés sont repartis dans l'ordre inverse du classement de l'épreuve de vitesse qui s'est courue jeudi. Et le moins que l'on puisse dire est que les cartes ont été considérablement rebattues ! Il faut dire que pas moins de 43 couples se tenaient à moins d'une barre d'écart... Pour rappel, la première qualificative avait placé en tête Energika des Neyes (Quick Star x Totoche du Banney), sous la selle de Paul Delforge (0 point), suivie d'Esprit de Solma (Priam d'Isigny x Diamant de Semilly), avec Paul Le Berre (0,040 point), et la bonne Europe d'Authuit (Kannan x L'Arc de Triomphe), vice-championne des juments de 6 ans l'an dernier, aux commandes d'Axel Van Colen (0,260 point). Ce dernier cavalier, aux montures visiblement au niveau, avait également placé Evrest de la Haie (Quick Star x First de Launay) à la 4e place du provisoire (0,400 point). Si deux couples, parmi ce quatuor - Paul Delforge/Energika et Axel Van Colen/ Europe d'Authuit -, sont parvenus à aligner un nouveau parcours sans faute qui les place respectivement 1er et 2e avant la finale, le Top 20 provisoire a considérablement été modifié après les parcours des couples dans cette seconde qualificative. 

A la 8e place, on retrouve un très joli étalon, Espoir de la Loisne qui, grâce à son parcours sans faute, fait un bond dans le classement en gagnant pas moins de 20 places. Ce fils de Kannan avec une mère par Indoctro, évoluant sous la selle de Anthony Delage, présente beaucoup de force et un joli modèle. Il est né au sein des écuries de la Loisne, dans le Pas-de-Calais, chez la famille Lesage. Autre couple nordiste qui fait une belle progression dans le classement en passant de la 23e à la 7e place : Edonna d'Udine, une dynamique fille baie de Vigo Cécé avec une mère par le BWP Sire Major de la Cour. Edonna, montée par Louis Bernast, a également vu le jour dans les Hauts-de-France, chez la famille Houzé. A la 6e place du provisoire, Philippe Rozier classe Elfira des Salines. Cette fille de Kannan, avec une mère par Calvaro, était 5e du championnat des 5 ans en 2019. Frère utérin de Quartz du Chanu, l'étalon Emir du Chanu, qui cumulait 2,310 points sous la selle de Marie Demonte après l'épreuve de vitesse, réalise un nouveau sans faute et passe de la 16e à la 5e place du classement provisoire. Ce fils de Air Jordan avec une mère par Papillon Rouge présente lui aussi un joli modèle et compte 5 produits. Il est né chez Yves Langelier. A la quatrième place, Romain Lescanne place une fille de l'élevage d'Eric Levallois : Emeraude de Beaufour (Diamant de Semilly x Cento) gagne onze places et pose une belle option pour la finale de dimanche avec un total de 2,22 points. Guillaume Batillat réalise également une belle opération avec Encore Toi du Linon, une fille de Kannan avec une mère par Desir du Chateau : avec un total de 1,27 point à l'issue des deux qualificatives, le couple se place troisième du provisoire, derrière Energika des Neyes et Europe d'Authuit. Après cette seconde qualificative, pas moins de quatre produits de Kannan se tiennent donc dans le Top 10. 

Les résultats du championnat des 7 ans, après la seconde épreuve qualificative, sont à retrouver ici.

Rendez-vous dimanche dès 14h sur la Carrière des Princes pour la première manche de la finale, lors de laquelle les 40 meilleurs couples s'élanceront. Puis, les vingt meilleurs repartiront en seconde manche.