Les championnats dédiés aux jeunes chevaux de dressage allemands ont sacré leurs jeunes prodiges
mercredi 21 septembre 2022

bundeschampionate

Cette année, les HKM Bundeschampionate, championnats nationaux allemands pour jeunes chevaux et poneys dans les trois disciplines, ont eu lieu du 31 août au 4 septembre à Warendorf. Cette vitrine de l’élevage des chevaux allemands, désormais sponsorisée par la société HKM qui commercialise du matériel équestre pour chevaux et cavaliers, a de nouveau révélé de jeunes chevaux d’une qualité exceptionnelle. Plus de mille chevaux et poneys ont été présentés.

Chez les étalons de trois ans, le Hannovrien Vogue (Vitalis x Fidertanz), avec sa stature imposante, ses longs membres et un très bon galop noté à 10, ne voulait pas laisser échapper le titre suprême après avoir gagné la qualification avec la note de 9. L’étalon bai, né chez Bernd et Herbert Werth de Moers, en Allemagne, appartient à Andreas Helgstrand, qui avait fait son acquisition lors du concours d’approbation de Westphalie en novembre 2021 pour 940 000 euros. Lors de la finale, le Westphalien Elastic (Escolar x Dimaggio), également propriété de Helgstrand Dressage, suivait Vogue de très près et devient vice-champion des étalons de trois ans avec la note de 9.0. Glamdale WP (Glamourdale x Millennium) était le troisième sur le podium.

Chez les juments et hongres de trois ans, c’est la Westphalienne Eivissa (Escamillo x Wolkentanz I) qui a fait sensation. L’actuelle championne de Westphalie gagne la qualification ainsi que la finale avec la note de 9.4, parfaitement présentée par Jessica Lynn Thomas. Avec sa locomotion très ample et légère, Eivissa donne l’impression d’à peine toucher le sol. Wolfgang Egbers, un des juges de ce championnat, est d’ailleurs très enthousiaste à son sujet : « Nous ne pouvons pas donner la note de 12, alors on donne des 10 », précisait-il avec humour. Bernadette Brune est l’heureuse propriétaire de cette jument prometteuse.

San to Alati brille chez les quatre ans

L’étalon hannovrien de quatre ans, San to Alati (Secret x Belissimo M) fait partie de ces chevaux fascinant qui, très probablement, iront loin. Né chez Lena-Marie et Kerstin Klose à Burgwedel, près de Hanovre, le séduisant étalon alezan brûlé a été élu champion réserve lors du concours d’approbation DSP qui s’est tenu à Neustadt/Dosse en novembre 2020, où il a d’ailleurs été vendu. Pour sa formation, San to Alati a été confié à l’écurie de dressage Krüsterhof, située à Voerde. Monté par Stefanie Wolf, San to Alati a été sacré champion du Hanovre des étalons quatre ans. Pour Bernadette Brune, qui l’avait déjà repéré à Neustadt/Dosse, c’est un coup de cœur, et elle négocie son acquisition fin août. Entre temps, Stefanie Wolf se fracture la jambe et c’est Mareike Mimberg qui assume la responsabilité de présenter San to Alati à Warendorf. Soutenue par toute l’équipe du Krüsterhof, Stefanie Wolf l’encourage : « Amuse-toi ! San to Alati fait plaisir tous les jours ». Et le couple ne déçoit pas : deuxième lors de la qualification, il remporte la finale du championnat des étalons de quatre ans avec la note de 9.3. Avec la note finale de 9.2, le Hannovrien Segantini 6, un autre fils de Secret, et d’une mère par Fidermark, ne déméritait pas. Troisième ex-aequo avecla note de 8.5 suite à la qualification, sa cavalière suédoise, Jessica Lynn Thomas, ne voulait pas baisser les bras et avait présenté l’étalon bai à la perfection, ce que lui valait la note de 10. Le juge Jürgen Uthoff admet : « On ne peut pas faire mieux. »

Chez les juments et hongres de quatre ans, l’Hannovrienne Macadamja (Morricone I x San Amour I) a été une valeur sûre. Sous la selle de Simone Kaiser, la compagne de l’éleveur et propriétaire de la jument, Heinrich Gießelmann, Macadamja a gagné la qualification et la finale avec la note de 8.8. La grande jument noir, qui est assez sensible, disposait de beaucoup de force, avec une locomotion ample, faite en montant. La mère de Macadamja, Santanyi, avait gagné le championnat des juments de dressage à Lienen à l’âge de trois ans en 2012. La vice-championne s’appelle Sézane (Secret x Franziskus)et a été présentée d’une manière décontractée, avec de l’élasticité et de l’élan.

Final Dream et Maxi Kraft’s Barcelo s’imposent parmi les cinq et six ans

Chez les cinq ans, soixante-douze chevaux ont pris le départ. Le hongre hannovrien Final Dream (Franziskus x Weltmeyer) a reçu le seul 10 attribué par les juges dans cette catégorie. « Son trot a toujours été exceptionnel, il est un sportif avec de l’ambition », confie sa cavalière, Kira Goerens-Ripphoff. Final Dream gagne le championnat des cinq ans avec la note de 9.2, et est suivi parle Westphalien Macchiato (Morricone I x Just Perfect), qui a impressionné les juges par sa décontraction et sa souplesse.

Chez les six ans, Maxi Kraft’s Barcelo OLD (Bon Cœur x Caprimond), étalon approuvé, est remonté de la quatrième place lors de la qualification à la plus haute marche du podium lors de la finale, avec une note de 8.7, grâce à son arrière-main bien active et ses allongements au trot et au galop impressionnants. Sa cavalière, Tessa Frank, est pleine d’espoir : « Barcelo est toujours présent et participe. » Maik Kanitzky, qui est propriétaire de la société de transport MAXIKraft, avait acquis Barcelo auprès d’Andreas Helgstrand pour Tessa Frank en février 2021. La première mère de Barcelo, Dicte, a aussi produit Fassbinder, qui est le père des deux juments championnes, Fiontina et Fiontini. Par ailleurs, Maik Kanitzky est égalementl’éleveur de Sir Donnerhall I et de Sir Donnerhall II. La jument hannovrienne Boa Vista FRH (Bon Cœur x Scolari) d’Ingo Pape, championne des cinq ans l’année dernière, suit avec très peu d’écart (8.6), en raison de deux petites fautes lui ont coûté cher.

Chez les sept ans, Dos Amigos OLD fait l’unanimité

Pour la première fois, un championnat pour des chevaux dressage âgés de sept ans était au programme. Leonie Richter, qui travaille pour Helgstrand Dressage depuis avril 2021, a acheté Dos Amigos OLD (Dimaggio x Sir Donnerhall I), à l’âge de quatre ans chez son éleveuse Constanze Fürste. Elle a sorti le champion des Oldenbourg (catégorie juments et hongres 2021) dans quelques épreuves de dressage niveau S* cette année. Cela a été une bonne préparation, puisque le couple remporte la qualification ainsi que la finale avec 80.94 %. Le juge, Dr. Dietrich Plewa, commente : « Ce cheval est très élastique avec une locomotion bien cadencée ». Leonie Richter a des projets pour l’avenir : « Maintenant, Dos Amigos a mérité une pause. Ensuite, j’ai l’intention de le former pour le Grand Prix. »