Cavalescence, un concept qui fait recette
jeudi 08 décembre 2011

cavalescence illustr
cavalescence illustr

Entre 3 000 et 20 000 euros , Cavalesence propose aux cavaliers amateurs de sport et de loisirs une quarantaine de chevaux à voir et à essayer au Salon du Cheval.

A mi salon, plusieurs des chevaux proposés ont déjà trouvé acquéreur et notamment Turbo de la Croix dont le père Mylord Carthago II s'est illustré ici même en remportant le Grand Prix Gucci avec Pénélope Leprevost. Le catalogue compte aussi des poneys, des chevaux de trait,...qui sont présentés tous les jours sur les carrières du hall 5A. Avec une signalétique verte et orange, les boxes, les chevaux, les vendeurs sont facilement repérables et le stand Cavalescence a même reçu le "stand d'or" (catégorie + de 12 m²)  récompensant le plus beau stand du salon 2011.