Nash 2008, le bilan
lundi 20 octobre 2008

nash8-rolls
Rolls Kervec © Les Garennes

Dans un contexte difficile, les 4 vacations des Ventes NASH 2008 signent un bilan globalement positif et un résultat à la hausse.

Avec 183 chevaux au catalogue, elles dégagent un chiffre d’affaires général de 1 286 450 €, soit plus 130 000 € par rapport à 2007, en tenant compte de la vacation supplémentaire pour réduction d’effectif de l’Elevage des Hayettes qui avait lieu en ouverture Jeudi soir (46 lots).Jean Rollet et Alain Hinard précisent que ce C.A haussier « n’a pu s’effectuer qu’avec la collaboration et le réalisme des éleveurs, dont beaucoup ont spontanément accepté de baisser leur prix de retrait dans les derniers moments précédant les ventes car ils redoutaient un marché timide. Les éleveurs qui n’ont pas adopté cette attitude n’ont pas vendu».

La Vente des Hayettes est apparue comme une vente un peu à part où cette marque, teintée d’origines sérieuses, a joué un rôle de levier malgré 13 rachats. Couplée à un dîner de gala, la vente de vendredi (61% de vendus au prix moyen de 11 783 €) était la seule à se dérouler dans le C.P.E et fut unanimement jugée plutôt terne avec un top price à 32 000 € pour une petite Diamant de Sémilly x Alcaméra de Moyon. « Nous avons constaté que les chevaux s’exprimaient nettement mieux dans le manège de la Gourmette St Loise, il se peut donc que nous restions sur cette nouvelle configuration en 2009 » indique Alain Hinard. C’est celle du Samedi après-midi (64% de vendus au prix moyen de 14 121 €), qui, bien qu’un peu longue avec ses 50 chevaux, a permis de révéler Rolls Kervec (Diamant de Sémilly x Quidam de Revel), le 2ème top price des ventes françaises de l’année adjugé 70 000 €. L’excellente souche maternelle de ce 3 ans, dont est issu le crack Itot du Château, n’a pas échappé à ses acquéreurs Patrick Bizot et le couple Hécart. Les organisateurs remarquaient une forte mobilisation des professionnels pour la vente du dimanche matin (27 ventes), et se réjouissaient de l’ambiance. « Le marché nous a semblé à la fois surprenant par le bon pourcentage de vendus (71% au prix moyen de 6946 €) et plus tonique que d’habitude alors que cette vacation correspond à celle du jeudi, souvent plus laborieuse » indique Jean Rollet.

Photo de Rolls Kervec par