Top Price pour Uria des Roques à 11 300€
mercredi 30 juillet 2008

ravenoville8-uria
uria des Roques, le Top Price © Paul Dubos

Samedi 26 juillet se déroulait la 5e Vente de Foals de Ravenoville sous la conduite de Me Boscher, commissaire priseur.

15 sujets ont trouvé preneur dans une fourchette s’étalant de 2600€ à 11300€. Le top price revient à la belle Uria des Roques, une fillede l’étalon vedette Diamant de Semilly et propre soeur d’une jument actuellement très performante sur le circuit jeunes chevaux.Ces résultats, bien qu’en baisse, s’inscrivent dans la continuité des années précédentes avec un fort attrait des étalons à la mode, et des souches maternelles confirmées.

La vente totalise donc un pourcentage de 31% de poulains vendus, auxquels s’ajoutent 2 à 4 poulains en cours de négociation. La différence avec le cru 2007 (66%) s’explique de plusieurs manières, comme l’indique Me Boscher, commissaire priseur. « L’an passé, nous avons bénéficié de l’effet Championnat d’Europe, une manifestation organisée à Auvers non loin d’ici et qui a drainé de » nombreux étrangers qui en ont profité pour venir acheter à Ravenoville. Ensuite, nous avions un lot plus petit avec 39 poulains proposés. On s’aperçoit en réalité que, quelle que soit la quantité de poulains mis en vente, le nombre d’adjudications reste sensiblement identique. On note sans doute cette année, compte tenu de la conjoncture économique qui s’impose aussi à la filière équine, un replis des ventes avec très certainement un report sur les chevaux plus âgés, prêts à concourir, ce que nous devrions vérifier lors de la vente de 3 ans en septembre.

A la vue des résultats, on remarque deux tendances : la première concerne les valeurs sûres, la seconde le sang étranger. Sans surprise, les deux produits de Diamant de Semilly ont été adjugés, notamment le top price Uria des Roques après une âpre compétition entre trois acheteurs dont un belge bien connu du monde du cheval. Les « Semilly » ont d’ailleurs eu la cote puisque trois autres produits des étalons de la famille Levallois (Made In Semilly et Miami de Semilly) ont changé de mains. Autres étalons très «courus », les « Bois Margot » de Rodolphe Bonnet. Ce dernier était d’ailleurs présent à Ravenoville et est reparti avec deux poulains, l’un par L’Arc de Triomphe, l’autre par Quinoto du Bois Margot. Deux raretés ont facilement trouvé acheteur : un chic mâle bai brun d’Elliot du Gué (étalon performer en Grand Prix Pro1) et une jolie fille du belge Kashmir van Schuttershof issue de la toute bonne souche « de l’Isle ». Mâles et femelles se sont partagés les ventes avec respectivement 7 et 8 produits adjugés, pour un prix moyen de 5033€. Ces ventes 2008 montrent encore une fois qu’une bonne sélection, rigoureuse dans le modèle et les origines, permet aux éleveurs de vite trouver acquéreur à des prix raisonnables. Le lot 2008 était, de l’avis de tous, de très haute qualité. On a pu croiser autour du ring de vente quelques grands noms de l’élevage normand comme Michel Couétil (élevage de la Cour), Raymond Gauquelin (élevage de Rose), Albert Blin-Lebreton (élevage du Rozel), ou encore Germain Levallois (Haras de Couvains) qui ont unanimement apprécié le niveau génétique proposé. Le même soin a été apporté à la sélection des chevaux de 3 ans qui seront mis aux enchères le samedi 27 septembre prochain au Centre du Cheval de Ravenoville. Sous la conduite de Me Boscher, toujours aussi dynamique, et de l’inénarrable commentateur André-Jacques Le Goupil, ils seront près d’une quarantaine à passer sous le feu des enchères. La liste définitive, le catalogue (origines et photos) et le DVD seront très prochainement disponibles gratuitement.

Toutes les infos sur www.hor-ravenoville.f

Résultats des ventes