Ventes Hero : 570 000 euros pour Gatoucha van’t Roosakker, un record !
jeudi 24 décembre 2020

Gatoucha van't Roosakker
La belle Gatoucha van’t Roosakker, adjugée 570 000 euros, était sans aucun doute l'une des pépites de Luc Henry © DR

Il y a quelques temps, Luc Henry annonçait la vente de la totalité de son élevage "Hero" après 20 ans marqués par de belles réussites comme For Hero (For Pleasure), compétitif avec Steve Guerdat, et l'olympique Queen’s Lover Hero (Baloubet du Rouet)... Les exemples sont nombreux. Il y a aussi eu la collaboration avec Jérôme Guery qui a permis de mettre en lumière -entre autres- l'excellent Tic Tac du Seigneur ou encore la vente des étalons Aganix du Seigneur et Dourkhan Hero, devenus des étalons populaires à Zangersheide.

Le premier volet de la vente comprenant au total 95 lots répartis sur quatre soirées s'est clôturé mardi soir. Il a débuté par une donation de 9400 euros pour l’ASBL de l’école de Clerheid à Erezée avec la vente du nom d’élevage « Hero ». 

Ce fut ensuite au tour de Gatoucha van’t Roosakker (Diamant de Sémilly x Darco). Cette jument de 14 ans, compétitive à l'international sur 145 sous la selle de Michael Korompis, a attiré bien des convoitises. Pourtant rien n'était joué d'avance puisqu'il y a quelques jours, la jument a été retrouvée souffrante dans son box et a du être opérée à la clinique vétérinaire de Vérone mais elle montre de jour en jour des signes positifs de rétablissement. Elle était de toute façon proposée à la vente en tant que poulinière, un rôle dans lequel elle s'est déjà illustrée. Née en 2010, sa fille Tinkoucha Hero Z a ainsi atteint le niveau des Grands Prix à 1.55m, alors qu'Alana Hero Z est  déjà sans-faute sur 1.50m à seulement huit ans. Il faut aussi dire que le papier de Gatoucha est des plus intéressants : elle est issue de la souche maternelle très en vogue et prolifique d'Usha van't Roosakker (par Chin Chin, auquel L'Eperon a consacré un article dans son dernier numéro, ndla), qui n'est autre que sa deuxième mère. La mère de Gatoucha, Atoucha van't Roosakker, a notamment produit Electra van't Roosakker (Janika Sprunger et Jos Lansink) et Falco van het Roosakker (Jérôme Guery), qui ont tous les deux évolué en Grands Prix à 1.60m. Les acheteurs potentiels se sont livrés une belle bagarre entre l’Irlande et la République Tchèque. Malgré une tentative belge au dernier moment, c’est finalement un consortium Tchèque qui a fait l’acquisition de la jument phare de cette vente, pour un montant record de 570 000 euros !

Du côté des pouliches, c’est un éleveur belge qui fait monter les enchères à 55 000 euros pour Capriola van’t Roosakker (Comme Il Faut x Echo van’t Spieveld), issue de la propre sœur de la crack de Kent Farrington Kaprice van’t Roosakker et de l’étalon de Zangersheide Kassander van’t Roosakker. Son propre frère, Tip Top van’t Roosakker, a attiré lui aussi les convoitises et prendra la direction de la Suisse après avoir été acquis 40 000 euros.

Il y a également eu des luttes du côté des gestations où deux d’entre elles se sont détachées. Tout d’abord une gestation de Chacco Blue avec la fille d’Ayade de Septon, Ebbadya Hero (Erco van’t Roosakker), qui prendra la direction des Pays-Bas pour 23 000 euros. Ensuite, la gestation issue de l’union des deux grandes promesses de l’élevage Hero qui ont toutes deux pris des directions internationales cette année a donné lieu à une très belle bataille tout aussi internationale… pour rester finalement en Belgique ! Le futur produit de l’étalon Ganesh Hero (Gemini XX) – qui continue sa formation sous la selle du mexicain Carlos Hank – et de l’internationale Alana Hero (Aganix du Seigneur) a été adjugé pour 34 000 euros pour clôturer cette première journée ! 

La vente s'est poursuivie avec une deuxième journée de clôture avant l’ouverture des deux derniers lots dès vendredi matin. Ils s’achèveront quant à eux les 29 et 30 décembre. L'Eperon ne manquera pas de revenir sur les résultats de cette vente pour le moins intéressante. Elle est en tout cas la preuve en est de la bonne santé du commerce de chevaux de sport !  

Plus d'informations : ICI.