Ventes aux enchères à Riverland: franc succès et top price à 93.000 euros
mardi 25 août 2020

Plusieurs centaines de personnes se sont déplacées pour assister à la vente en direct au Haras de Riverland © Mathieu Escoula

Investisseurs, public et beau plateau de chevaux : la première édition des ventes aux enchères, organisée samedi au haras de Riverland, était une réussite.

"Une organisation au top", "des chevaux d'exception". Au surlendemain des ventes aux enchères organisées au haras de Riverland (16) samedi, les éloges étaient encore nombreuses sur les réseaux sociaux. Signe d'une première incontestablement réussie pour Mickael Varliaud et son équipe : bon enchaînement entre les présentations, tribunes combles - environ 400 personnes au plus fort de la journée (3000 connectées sur le direct) -, beau plateau de chevaux. Et des acheteurs au rendez-vous. En début, d'après-midi, sous l'impulsion d'un commissaire-priseur survolté et d'un public réagissant à chaque nouvelle mise, les enchères se sont envolées pour Gella de Riverland, 4 ans, fille de Vigo d'Arsouilles X Diamant de Semilly. Dernier coup de marteau et champagne pour Eric Moreau, heureux acquéreur de la jolie noire. "Je l'avais repérée il y a plusieurs semaines déjà et l'avais faite essayer, j'étais vraiment venu pour elle", se réjouit ce dirigeant d'entreprise installé à Angoulême. Avant de glisser : "Je ne pensais pas que les prix monteraient si haut". La jument va rejoindre cette semaine les Ecuries de Venat à Saint-Yrieix (16) - où est installé son futur cavalier Bruno Jazede - avant de poursuivre le circuit jeunes chevaux où elle a débuté en juin dernier avec Leslie Pelat. "L'objectif à terme est vraiment de faire du haut niveau", ambitionne Eric Moreau, également propriétaire d'Expensieve monté par Olivier Robert. "Même si c'est difficile de faire des pronostics, je me doutais qu'elle ferait partie des numéros les plus prisés", réagissait de son côté Mickael Varliaud, pas mécontent de voir la jument rester dans le département. 

Quelques dizaines de minutes plus tôt, le foal Konrad de Riverland (Tobago Z X Baloubet du Rouet) avait cristallisé l'attention des investisseurs avec une ultime enchère à 50.000 euros. Des prix variables au cours de la journée avec aussi des 3 ans adjugés pour moins de 10.000 euros. "Il y en avait pour tous les niveaux et pour tous les prix", détaille Mickael Varliaud qui tirait un bilan "très positif" de cette première édition. Bientôt une deuxième ? Retenue et discrection oblige, il prefère ne pas trop en dire. Mais confie que l'idée a déjà germé dans sa tête pour l'année prochaine.